Une porte d'entrée sur l'intergénération !
Rejoignez-nous en inscrivant votre organisme
Actuellement 219 organismes sur notre portail
A votre disposition, les ressources de nos membres
212 expériences et 174 outils
Nos blogs et news !
Parcourez notre Fil d'info et le Carnet des âges
Tous les évènements !
Visitez notre agenda
il contient tout ce que vous ne devez pas rater :)

CARNET des Âges
Thématique : Solidarité de proximité - Réseaux d'entraide
9 Article(s)

16-10-2017 11:31:46
Aînés à vous de jouer : neuf initiatives à découvrir

Le programme "Aînés à vous de jouer!", initiative de la coopérative Cera en partenariat avec Le Bien Vieillir, soutient pendant trois ans neuf initiatives locales qui apportent une réponse innovante aux besoins des seniors vulnérables. A l'issue de la première année, Cera publie une mosaïque de ces projets. L'occasion de voir comment ils évoluent, quels enseignements tirer de leur expérience et des témoignages des participants.

A lire ici.
Lire plus

04-10-2017 11:58:31
Donner de la vie à l'âge | " Allo ? Allo ! "

A l’occasion de la Journée internationale des personnes âgées des Nations Unies, le réseau « Donner de la Vie à l’Âge » (ou D.V.A.) a été lancé en Wallonie le 2 octobre. Celui-ci se compose de volontaires et est actif par et pour les seniors.

Accessible au numéro gratuit 0800 17 500. Il souhaite répondre, grâce à l’implication des seniors, à des demandes concrètes de coups de pouce formulées par des seniors et ce sur tout le territoire wallon.

A Bruxelles, c’est la ligne « Allo ? Allo ! » qui a été lancée le 4 octobre. La ligne d’information vise les mêmes objectifs que son homologue wallonne et sera, elle, accessible au 02/474.03.00.

Ces démarches se veulent non compétitives et non marchandes. Elles cherchent à associer directement au maximum les personnes âgées elles-mêmes.

Pour plus d’informations :

D.V.A.

Téléphone : 081/22.85.98

Mail : info@senoah.be

Allo ? Allo !

Téléphone : +32 475 64 39 74

Mail : olivier+allo-allo@brissaud.info

Flyer de l'opération disponible vers ce lien.

Lire plus

27-04-2017 11:20:06
Soutenir les personnes âgées fragilisées, chez elles et dans leur quartier

La plupart des personnes âgées aspirent à habiter le plus longtemps possible dans leur quartier familier, à y vivre et à participer à la vie de ce quartier. Ce n’est cependant pas facile à concrétiser. Les personnes âgées ne se rendent pas toujours compte des possibilités dont elles disposent pour s'en sortir. Elles ont peur de faire appel à leur réseau familial, amical, à leurs connaissances et voisins pour demander de l'aide. Elles ne savent pas bien comment formuler leur demande d'aide, ni à qui elles peuvent s'adresser. Les aidants proches semblent souvent se heurter aux mêmes obstacles.

Un travail mobile ou d'outreaching est un des leviers permettant d’offrir des soins axés sur le quartier et de soutenir les personnes âgées vivant à domicile. En effet, il apparaît essentiel de réfléchir et d’agir à partir de la perspective et des compétences des personnes âgées. Ainsi, le travail d’outreaching permet d’agir à bas seuil d’accès, grâce au fait que les professionnels et les bénévoles sont actifs en dehors des murs de l’organisation qui les occupe.

Dans le cadre d'un travail d'outreaching, on investit énormément dans l'établissement de contacts et le développement d'une relation. On tient compte de l'environnement et de la réalité quotidienne de l'intéressé(e). Il s'agit de soins basés sur le dialogue.

Dans son appel de 2017, la Fondation met l'accent sur le travail d’outreaching développé par les professionnels et les bénévoles à l’attention des personnes âgées fragilisées chez elles et dans leur quartier.

Pour qui ? : L'appel est ouvert à tout acteur désireux de lancer une nouvelle initiative qui contribue à améliorer la qualité de vie des personnes âgées fragilisées dans le quartier et utilise en outre des méthodes d'outreaching. Il s'agit en premier lieu d'acteurs qui s'investissent dans le logement, les soins et le bien-être au niveau local, au niveau du voisinage ou du quartier, par-delà les limites du secteur : acteurs locaux, acteurs issus de la vie associative, entrepreneurs sociaux, organisations de volontaires, coopératives de quartier, organisations de première ligne, mutualités…

Comment introduire votre demande ? : Complétez votre dossier de candidature en ligne

Comment introduire un dossier ? : Regardez la vidéo

Si vous êtes peu familiarisé avec l'informatique: 02/500.45.55 ou proj@kbs-frb.be

Timing : Lancement de l'appel 20/04/2017, clôture le 12/09/2017

Soutien financier : jusqu’à 20.000 €

 

Lire plus

19-04-2016 15:25:42
Reportage: "Vieillir chez soi, un défi pour demain?"

On vit plus longtemps… mais dans quelles conditions ? Et avec quelle qualité de vie ? Face à la montée des tarifs des maisons de repos et la perte de liberté que le placement en maison de repos engendre, vieillir chez soi peut constituer une véritable alternative.

Dans ce reportage de "Libres, ensemble", les intervenants mènent une réflexion sur ce qu'implique vivre chez soi pour un aîné et comment favoriser les liens intergénérationnels au sein du quartier à travers la gestion de l'urbanisme. Claire de Kerautem, directrice de l'asbl 1toît2âges, nous explique également les bienfaits des relations intergénérationnelles au sein de l'habitat. La vidéo est disponible ICI.

Pour aller plus loin dans la réflexion, le Service Laïque d’Aide aux Personnes organise le 22 avril une journée d'étude "Vieillir chez soi : Quels impacts sur les politiques de première ligne?".

Informations complète sur le site du SLP.

Lire plus

09-03-2016 14:52:35
Appel à projet : "santé des aînés: en mouvement contre l'isolement"

Le Service de la Santé du Brabant Wallon lance un appel à projet en matière d'actions mises en place pour agir contre l’isolement des aînés en améliorant leur mode de vie et leur santé.

Les informations complètes ICI !

Lire plus

18-12-2014 15:03:31
Association Or Gris : valoriser l’impact social des aînés dans les territoires ruraux

Courants d’Ages a fait la rencontre de l’association française Or Gris. L’occasion d’expliquer nos projets, notre travail de plateforme et le fonctionnement de notre réseau. Et l’occasion aussi de découvrir un autre projet et d’autres pratiques.

L’association Or Gris est une association fondée en France en 2013, ayant pour objectifs de :
- Changer l’image que la société porte sur le vieillissement
- Mettre en lumière le capital social que représentent les seniors par leur contribution à la vie sociale
- Valoriser et favoriser leurs initiatives dans tous les secteurs et sur l’ensemble des territoires

L’action et la réflexion menées par Or Gris se concentrent sur les territoires ruraux de France. En effet, le vieillissement de la population touche particulièrement les campagnes qui sont désertées par les plus jeunes partis faire leurs études ou chercher un travail. Parallèlement, de nombreux retraités s’installent à la campagne au moment de la pension, soit qu’ils reviennent dans leur région d’origine, soit par attrait et intérêt. La question des personnes âgées dans la ruralité est donc particulièrement importante. Pour Or Gris, trop souvent les retraités ne sont pas valorisés alors que leur apport à la société est considérable. Pire, on les considère soit pour leur pouvoir d’achat soit pour le poids économique qu’ils représentent.

"Les seniors apportent leur contribution à la vie des territoires. Ils constituent un capital humain inexploité. Dans une société intergénérationnel, ils ne sont pas un problème, ils sont une solution." (Or Gris)

Même si leur approche se fait avant tout par les personnes âgées, Or Gris considère les enjeux intergénérationnels comme transversaux à l’ensemble de la société. La solidarité entre les âges est une des conditions indispensable au mieux-vivre ensemble dans les territoires ruraux.

Avant de se constituer en association en 2013, Or Gris était déjà un projet bien abouti inscrit dans le Réseau Rural Français. L’association a ainsi mené de 2009 à 2012 un travail de repérage d’activités innovantes en matière de vieillissement dans les territoires ruraux français, dans le but de les diffuser et d’échanger autour d’elles.

Fonctionnant aujourd’hui uniquement grâce au bénévolat, le travail d’Or Gris se fait par  :
- Le recueil d’initiatives innovantes aux quatre coins de la France en matière d’habitat, de services, d’intergénérationnel, de nouvelles technologies, de « Silver economy », d’aidants proches;
- La diffusion et partage de ces initiatives, en particulier via le blog  www.or-gris.org;
- Des interventions (rencontres, animations, études, groupes de réflexion, formations);
- L’élaboration de préconisations à l’adresse des politiques et techniciens.

Pour en savoir plus sur ce projet, consultez le site www.or-gris.org.
Lire plus

06-06-2012 11:25:23
www.bavardage.be

Vous travaillez dans le secteur des seniors et aînés ?Ou êtes ainés ?
Il est désormais un lieu commun que le Web offre des possibilités fantastiques en matière de communication !
Senior de plus en plus tôt, vieillard de plus en plus tard ! Actuellement en période de test.

Venez découvrir mon nouveau site en avant-première et en exclusivité !

www.bavardage.be est une initiative personnelle, née d’une volonté d’offrir un outil facile d’accès et d’utilisation, mis à jour et organisé autour de groupes centrés sur les Seniors et aînés.

Dans ce réseau, nous recherchons les personnes qui sont les plus aptes à répondre aux besoins des seniors. La communauté est animée par ceux et celles qui veulent s’y impliquer et qui y sont actifs. Chacun des collaborateurs accédant aux informations nécessaires lui permettant d’inscrire ses initiatives dans le cadre d’un plan d’ensemble.


BAVARDAGE a pour ambition de constituer une base documentaire vivante. Elle veut permettre un accès direct, actualisé et gratuit à l’information afin d’identifier les moyens de relever les défis que représentent, pour le gouvernement et la société Belge, le vieillissement de la population.

BAVARDAGE a pour mission de mettre en œuvre tous les moyens nécessaires à la diffusion des informations relatives aux divers services accessibles aux personnes âgées.

Inscrivez-vous en quelques clics, créez un groupe et rejoignez la communauté ! Pour améliorer au mieux le site, j'ai besoin de vos avis et commentaires.

Campion Steve

Pour plus d'info: info@bavardage.be
 

Lire plus

31-01-2011 15:37:17
Appel à projets : Volontariat pour Seniors

Cet appel à projets a pour objectif d'encourager et valoriser les seniors actifs dans la vie sociale, culturelle ou familiale à Bruxelles

Contenu
Les séniors aujourd’hui sont plus actifs dans la vie sociale, culturelle et économique.
Ils disposent de plus de temps libre et nombre d’entre eux souhaitent continuer à participer de façon active dans la société après leur départ à la retraite ou à la prépension.
De nombreux besoins sociaux restent sans réponse dans le secteur associatif, culturel ou sportif ou encore auprès des familles. Il suffit de songer à des exemples comme la remédiation scolaire, l’accompagnement de malades ou de personnes plus âgées, l’aide aux personnes handicapées,  l’entrainement sportif des jeunes,  l’aide aux familles en difficulté, les activités intergénérationnelles, les activités artistiques ou culturelles, et toutes ces petites solidarités quotidiennes essentielles pour recréer du lien social au niveau local.
En complémentarité avec les mécanismes de solidarités publics,  les séniors volontaires sont un maillon important dans les solidarités informelles et la cohésion sociale.
Ce potentiel immense mérite d’être mieux encouragé et valorisé, il faut aider ceux qui décident de donner de leur temps aux autres et choisissent ainsi de rester impliqués et solidaires.
L’année 2011 est l’année européenne du volontariat.
Cet appel à projets veut encourager l’engagement actif des séniors volontaires.
Il est lancé à l’initiative d’Emir Kir, Membre du Collège chargé de l’Action sociale, de la Famille et de la Culture de la Commission Communautaire française.
Il s’adresse aux associations et institutions bruxelloises qui recourent au volontariat de séniors.
 

Public cible
Les associations ou fondations, les institutions qui sont actives dans le domaine social, culturel ou familial à Bruxelles et qui ont recours à un réseau de volontaires
 

Timing
Lancement de l'appel: 15/01/2011
Date limite d'introduction des dossiers: 15/03/2011
Annonce de la sélection par un jury indépendant: 16/05/2011
 

Critères de sélection
Les projets doivent répondre avec le plus de pertinence aux critères suivants :

Le projet est réaliste et les objectifs et le budget sont clairement formulés Le promoteur du projet dispose d’un réseau de volontaires Le projet a pour objectif de renforcer un réseau de volontaires ou d’assurer une meilleure formation pour ceux-ci Le budget couvre des frais directement liés aux volontaires : frais de formation,  indemnités forfaitaires ou frais réels conformément à la loi sur le volontariat,  assurances, … Les frais de coordination ou les frais administratifs ne dépassent pas 25 % du subside demandé Le projet développe des activités à caractère social ou culturel à Bruxelles destinées à d’autres séniors, à des familles, ou à d’autres générations dans des activités intergénérationnelles Le projet se déroule en partenariat avec d’autres associations L’impact du projet est clairement défini

Soutien financier

de 500€ à 5000€
 

Documents et Formulaires : Fondation Roi Baudouin

Contact pour des informations spécifiques : Jean-Pierre Goor  02/549 02 29

Lire plus

17-05-2010 13:25:06
AGE demande que les politiques familiales prennent davantage en compte le rôle joué par les personnes âgées et leurs besoins afin de répondre au défi démographique et promouvoir une plus grande coopération et solidarité entre les générations

Dans le cadre de la journée internationale des familles du 15 mai, AGE Platform Europe réclame que le rôle joué par les personnes âgées et leurs besoins au sein de la famille soient davantage pris en compte dans le contexte du changement démographique et la promotion de la solidarité intergénérationnelle. Le rôle particuliers joué par les générations plus âgées dans la famille en matière de soutien aux plus jeunes, notamment, entre autres, les soins apportés aux enfants et l’assistance pratique et financière, n’est pas suffisamment mis en évidence. Il en va de même pour les besoins des personnes âgées en termes de politiques familiales et de politiques de l’emploi. La crise économique renforce ce constat car, alors que l’Europe devra faire en sorte de garder les travailleurs actifs plus longtemps, ni les politiques familiales ni celles de l’emploi ne prennent en compte ou ne soutiennent le rôle que les personnes âgées peuvent jouer au sein de la famille. Elles ne s’intéressent pas davantage aux besoins des familles dont certains membres sont plus âgés.

  AGE demande aux autorités publiques à tous les niveaux d’élaborer et de mettre en application des politiques et des programmes qui prennent en compte la structure familiale, son évolution et sa diversité, ainsi que les distances géographiques qui peuvent empêcher les membres d’une famille, quelque soit leur âge, de porter soutien et assistance à des parents en perte d’autonomie. Des mesures plus appropriées sont nécessaires pour permettre de concilier la vie professionnelle et la vie familiale, dans le cadre une approche intégrée qui comprend des soins et services à l’enfance et au grand âge accessibles et de qualité, et l’octroi de congés payés aux soignants informels qui s’occupent d’un parent en perte d’autonomie (d’un enfant, d’un parent souffrant de handicap ou d’une personne âgée dépendante).   AGE pense que l’Alliance européenne des familles a dans l’avenir un rôle clé à jouer au niveau politique, étant donné que les politiques familiales sont actuellement développées de manière inégales au sein de l’Union européenne et qu’elles s’adressent avant tout aux parents de jeunes enfants. Elle devrait adopter une vision plus large de la famille et répondre aux besoins des familles en matière de soins aux personnes âgées en perte d’autonomie et de relations intergénérationnelles. Bien que la famille reste le lieu privilégié de l’expression de la solidarité entre les générations dans la plupart des états membres, les politiques sociales ne sont pas adaptées aux familles d’aujourd’hui et peu de politiques reconnaissent et soutiennent le rôle joué par les familles en termes de solidarité intergénérationnelle. Celle-ci est considérée comme allant de soi et relevant du domaine de la vie privée.   Il est dès lors urgent de repenser les politiques familiales afin de mieux répondre aux besoins des familles, dans leur diversité, en visant une participation plus équilibrée des hommes et des femmes et des différentes générations. Une meilleure prise de conscience et compréhension du rôle essentiel joué par les personnes âgées en tant que grand parents et de leur contribution importante au sein de la famille est également nécessaire.   Pour plus d’informations :   Lire la contribution d’AGE à la consultation des parties prenantes sur l’Alliance européenne des familles (en anglais) cliquer ici   Publication de la coalition d’ONG qui mène une campagne pour la désignation de l’Année européenne du vieillissement actif et de la solidarité entre les générations en 2012 : « La solidarité entre les générations : la voie vers l’avenir »  
Lire plus