Une porte d'entrée sur l'intergénération !
Rejoignez-nous en inscrivant votre organisme
Actuellement 219 organismes sur notre portail
A votre disposition, les ressources de nos membres
212 expériences et 174 outils
Nos blogs et news !
Parcourez notre Fil d'info et le Carnet des âges
Tous les évènements !
Visitez notre agenda
il contient tout ce que vous ne devez pas rater :)

Fil d'info
Thématique : Santé - Aide aux personnes
27 Article(s)

19-09-2018 15:21:30
Précarité et santé des personnes âgées : cycle de rencontres

L'atelier des droits sociaux organise de septembre à novembre un cycle de rencontres sur la thématique "La précarité des personnes âgées : quel impact sur leur santé ?"

Les rencontres seront animées par des spécialistes, qu’ils soient personnes ressources des administrations publiques, professionnels de la santé, acteurs de terrain et autres de telle manière qu’ils puissent communiquer leurs connaissances théoriques et pratiques. Les rencontres porteront sur :

L’accès aux soins de santé des personnes âgées Les enjeux de la régionalisation de l’aide aux personnes âgées à Bruxelles L’aménagement du logement, l’aide à domicile, les alternatives aux maisons de repos Loi réformant les régimes d’incapacité et instaurant un nouveau statut de protection conforme à la dignité humaine

Informations complètes et inscription sur le formulaire ci-joint!

Lire plus

19-06-2017 14:21:10
Appel à projet Générations Solidaires : lauréats 2017

Un appel lancé en début d’année par l’ASBL Générations solidaires, à l’initiative de L’Avenir, a permis à 122 projets citoyens de sortir de l’ombre. Un jury a sélectionné 10 initiatives inspirantes, dont certaines mettent en valeur les relations intergénérationnelles.

Parmi celles-ci, un réseau d’échanges de savoirs intergénérationnel.  Mis en place par Eneo et en partenariat avec le PCS de Bastogne, "ce réseau d’échanges de savoirs entend créer ou renforcer les liens sociaux entre ses membres qui deviennent ainsi des acteurs d’un mieux vivre ensemble à Bastogne, mais également lutter contre l’isolement et l’individualisme."

Un autre projet initié par l'association "Les Z’amis de Zoé" réunit autour d'un potager des jeunes, des adultes et des aînés. "Ainsi, enfants et adolescents apprennent à cultiver sur base des conseils des adultes et des aînés qui transmettent leur savoir. L’objectif étant de favoriser l’échange intergénérationnel."

La liste complète des lauréats est disponible sur le site de Générations Solidaires.

Lire plus

03-05-2017 10:15:31
Appel à projets : "Vis mon village ! édition 2017"

L’appel à projets “Vis mon village!” vise à soutenir les habitants qui veulent réaliser un projet concret au bénéfice de l’amélioration de la qualité de vie et du renforcement des contacts entre les habitants dans leur village.

Les projets introduits visent à améliorer la qualité de vie à l’échelle locale. Ils favorisent les contacts entre des groupes d’habitants larges et diversifiés. Les initiatives proposées couvrent un large éventail de préoccupations: la stimulation de la vie communautaire dans le village (des activités de loisirs communes, des initiatives pour le village…); la solidarité entre les habitants (entraide, services…); les contacts entre habitants du village (journal du village, site web du village, local communautaire…); la conservation ou la création d’activités culturelles (spectacle de quartier, cercles divers…); l’amélioration du cadre de vie (entretien de petits jardins, éléments de paysage, plaines de jeux, espaces verts, lieux de rencontre…), etc.

Les projets peuvent être déposés par :
- des habitants du village qui se sont associés de manière formelle ou informelle (association de fait, groupe d’habitants, comité de voisinage,…) ;
- des associations ou des organisations travaillant au niveau local (maisons de jeunes, centres culturels, associations socio-culturelles…). Dans ce dernier cas, les activités doivent s’adresser à tous les habitants du village.

Les dossiers de candidature sont à remplir jusqu’au 30 mai 2017.

Informations complètes disponibles ICI.

Lire plus

03-05-2017 10:08:29
Appel à des jeunes qui s’engagent pour une société meilleure

A l’occasion de cette dixième édition de son appel à projets, le Fonds Delhaize, qui est géré par la Fondation Roi Baudouin, invite les jeunes et les associations travaillant avec des jeunes à présenter des projets dans lesquels les enfants et les jeunes jouent un rôle central pour améliorer la cohésion sociale.

De nombreux jeunes participent en effet activement à la vie de leur quartier ou de leur village. C’est pourquoi le Fonds Delhaize souhaite encourager les initiatives dans lesquelles des jeunes et des enfants utilisent leur créativité et leur énergie pour favoriser les rencontres entre voisins ou pour rendre leur quartier, leur village et leur ville plus conviviaux.

Il peut s’agir de jeunes qui organisent des activités pour une meilleure intégration des réfugiés ou qui donnent des cours d’informatique à des personnes âgées. Des ateliers artistiques qui rassemblent des jeunes de la commune provenant de milieux socio-culturels différents pour créer ensemble des objets, de la musique, du théâtre, une exposition photo... Des initiatives qui aident des mineurs réfugiés à rejoindre des associations ou des événements locaux. Des enfants, des jeunes et des adultes qui s’associent pour mettre en place un service de courses pour des personnes isolées ou malades dans le quartier. Ce ne sont là que quelques exemples de la multitude des projets dans lesquels des jeunes s’investissent au service de leur communauté.

Les dossiers pour l’appel doivent être introduits auprès de la Fondation Roi Baudouin avant le 8 juin 2017. Un jury d’experts indépendants procédera à la sélection et déterminera le montant qui sera accordé, à concurrence de 5.000 € maximum par projet. Le Fonds met un total de 122.000 € à la disposition des projets primés, en Belgique et au Grand-Duché de Luxembourg.

Vous trouverez plus d’informations sur la procédure à suivre et les critères de sélection sur ce site. Le dossier de candidature doit être complété en ligne.

Lire plus

10-01-2017 16:22:34
"Donner de la vie à l'âge" : lancement du projet

Senoah, en partenariat avec Énéo, lance un projet solidaire et de proximité: "Donner de la vie à l'âge". Le projet apportera une aide aux seniors dans leur vie quotidienne en créant un réseau de volontaires, eux-mêmes seniors, autour de la personne. Le soutien proposé sera varié : une écoute via une permanence téléphonique gratuite, une présence pour briser la solitude, un accompagnement dans les tâches quotidiennes... Souhaitant renforcer les services déjà existants, ce projet permettra de briser la solitude des aînés tout en recréant du lien.

Vous avez plus de 60 ans et

vous avez envie de consacrer un peu de votre temps à quelqu’un/à une activité vous envisagez de rendre un service de proximité, donner un coup de pouce Vous souhaitez tisser des liens au sein de votre quartier Vous aspirez à une expérience de solidarité et d’action citoyenne Vous voulez faire partie d’un réseau d’entraide

Alors, tissons ensemble des liens de solidarité locale entre seniors ! Devenez volontaire bénévole pour Donner de la Vie à l’Age (DVA). L’action propose se définit comme un « coup de pouce solidaire de proximité », offert gratuitement par des seniors à d’autres seniors. Les coups de pouce peuvent être divers, tout dépend du besoin de la personne âgée et surtout de ce que vous avez envie d’apporter : donner une information, proposer une présence, un accompagnement dans un déplacement, un soutien dans la réalisation de tâches diverses.

Envie d’essayer ? Contactez l’asbl Senoah, cela n’engage à rien : 081/22.85.98 ou info@senoah.be.

Lire plus

15-11-2016 09:52:46
Analyse: aidants proches et personnes âgées à domicile, qui sont-ils ? Que font-ils ?

En Belgique, le vieillissement de la population est un grand défi démographique. L’augmentation du nombre des plus de 65 ans ira inéluctablement de pair avec un nombre croissant de personnes âgées dépendantes. Beaucoup de personnes âgées souhaitent vivre chez elles le plus longtemps possible, un objectif que poursuivent aussi les pouvoirs publics. Il faudra donc davantage d’aidants proches. À la demande de la Fondation Roi Baudouin, l’UCL a mené une étude quantitative de grande ampleur et a examiné la situation de 5.201 personnes âgées fragilisées et de leurs aidants proches.

L'analyse est téléchargeable gratuitement sur le site de la Fondation Roi Baudouin.

Lire plus

20-09-2016 11:44:13
Appel : solidarité à Liège

Le Fonds Soeurs de Saint-Augustin de Bavière ouvre un appel à projet ayant pour objet la solidarité avec les personnes âgées, malades, handicapées et défavorisées socialement et moralement, dans l'arrondissement de Liège.

L'appel se clôture le 2/11/2016.

Critères de sélection et dossier de candidature sont disponibles sur le site de la Fondation Roi Baudouin.

Lire plus

13-06-2016 14:40:26
Nouvelle asbl "Aidants Proches Bruxelles"

L'asbl « Aidants Proches-Bruxelles », issue d’une étroite collaboration entre « Télé-Secours » et  l’asbl « Aidants-Proches », a pour mission d'offrir aux aidants bruxellois information & soutien. Elle contribue à l’évolution des mentalités par rapport à la problématique des aidants notamment via une officialisation de la reconnaissance de la fonction d’aidant proche par les instances politiques bruxelloises.

Aidants Proches-Bruxelles s’associe au SISD-Bruxelles pour vous offrir la possibililité de rencontrer des asbl, services ... qui pourraient vous soulager au quotidien.

Seront présents :
- asbl Solumob,
- Transport et Vie,
- AVIRA (voitures partagées adaptées),
- les équipes d’entraides St Vincent Paul,
- Aide Séniors
- Altéo,
- Aide et Soins à Domicile Bruxelles,
- La Centrale des Moins Mobiles,
- Les Affaires Sociales de La Commune d’Etterbeek,
- Contrepieds,
- Sociaal Vervoer Brussel,
- Soins Chez Soi,
- Solidaritel,
- Cosmos-Excelsior,
- Taxibus,
- ... etc.

Pour vous inscrire : envoyez un mail à info@sisd-bruxelles.be avec Nom/Prénom/gsm/mail ainsi que votre fonction et organisme si vous êtes un professionnel.

Lire plus

07-04-2016 10:25:00
Enquête sur les pratiques du Care dans les habitats collectifs

Cette enquête est menée par la Plateforme pour Promouvoir la Santé des Femmes qui s'interroge sur la répartition du Care, aussi appelé Soin aux autres, au sein de la société et plus particulièrement dans les habitats collectifs.

Le Soin aux autres est une variable indispensable pour la survie de la vie humaine. Nous devons prendre soin des un.e.s et des autres pour assurer le bon fonctionnement de la société, à toutes les étapes de la vie, depuis la naissance, l'enfance jusqu'à la vieillesse en passant d'autres moments de vulnérabilité (comme la perte d'un emploi ou de son occupation principale, un ennui de santé, etc.).

Vous avez plus de 18 ans et que vous vivez dans un habitat collectif? Cette enquête vous concerne! L'enquête est disponible ICI.

Lire plus

05-08-2015 11:20:59
A lire : Cahiers de l'UNIPSO sur le "bien vieillir" en Wallonie

L'UNIPSO, Union des entreprises à profit social a publié une étude sur le "bien vieillir" en Wallonie proposant une approche intersectorielle, non marchande et positive du vieillissement.

" Quels impacts aura le vieillissement de la population sur les services à profit social ? Quels enjeux ce phénomène démographique aura-t-il sur les politiques sociales de demain ? Dans son étude qui part de la question centrale : "Comment ’bien vieillir’ en Wallonie ?", l’UNIPSO a choisi de développer une réflexion sur le vieillissement qui se veut avant tout axée sur les bénéficiaires des services et la détermination de leurs besoins. Une approche à la fois intersectorielle, non-marchande et positive du vieillissement.

L’étude se compose d’une série de 7 cahiers thématiques qui s’articulent chacun autour de grandes préoccupations inter-liées et complémentaires. Partant des besoins des personnes âgées, chacun de ces cahiers comprend des pistes et réflexions concernant l’adaptation des structures et services proposés aux personnes âgées, la coordination nécessaire entre ces services et les politiques, mais également l’innovation sociale indispensable pour faire face aux nouveaux besoins. "

Pour lire les cahiers thématiques, consultez cette page.

Lire plus

29-05-2015 14:24:54
En France : programme intergénérationnel "Intergénéreux"

En France l'association Unis-Cité a mis en place le projet Intergénéreux où des volontaires, pendant leur service civique, accompagnent des personnes âgées dans leur quotidien. La France compte 10 millions de personnes âgées. Les personnes âgées dépendantes et issues de milieux modestes sont souvent celles qui souffrent le plus d'isolement. C'est pour lutter contre cet isolement que le projet Intergénéreux a été imaginé.

"Concrètement : cette mission vise à intervenir, en équipe, dans les maisons de retraite ou à domicile pour réaliser des visites de convivialité, proposer des sorties, recueillir la mémoire des personnes âgées, valoriser leurs savoirs et leur mémoire et/ou éventuellement proposer des animations autour du numérique."

Pour en savoir plus sur cette belle initiative, consultez cette page.
 
Lire plus

17-04-2015 14:35:28
Les enjeux de l'intergénération par Entr'âges

Dans la revue "Eduquer", publiée par la Ligue de l'Enseignement et l'Education permanente asbl, l'asbl Entr'âges y propose un article intitulé "Enjeux de l'Intergénération".

Un des enjeux de l'intergénération est sans doute de mettre tout en place pour que, tout le monde, jeunes et vieux, puissent profiter pleinement de cette chance que représente l'allongement de l'espérance de vie dans notre société. Une fois retraité, tout un pan s'ouvre : celui de disposer du temps. Or le temps est un bien précieux dans notre société. Qui en dispose?

La vieillesse nous concerne tous, elle n'est pas une maladie, elle est notre condition humaine. Les vieux d'aujourd'hui ne sont pas les vieux d'hier. L'évolution de nos modes de vie nous oblige à les regarder autrement qu'il y a cinquante ou cent ans !

On ne devient pas vieux du jour au lendemain. Le devient-on vraiment un jour ? Même si des capacités physiques et/ou cognitives peuvent s'amoindrir en vieillissant, « n'oublions pas que bien d'autres capacités, aussi essentielles que celles qui nous permettent d'imaginer, de rêver, de méditer, de ressentir du plaisir ou de la peine, d'être sensible à la beauté ou à la laideur, etc.. ne subissent pas les mêmes changements : elles ne cessent de se développer et de se modifier, différemment selon chaque personne, durant toutes les périodes de leur vie ».1

La vieillesse ne change pas notre personnalité non plus. Notre personnalité se modifie tout au long de la vie, en fonction des rencontres, des aléas, et chacun à son propre rythme. Il est sans doute plus pertinent de se demander : « Comment, chaque personne âgée, vit-elle sa vieillesse ? Comment, chacun de nous, même enfant, envisage-t-il la sienne ? »

Et c'est là que l'intergénération peut avoir son rôle à jouer.

Depuis une trentaine d'années, l'asbl Entr’âges promeut l’intergénération dans toutes les couches de la population, en tant que rencontre avec quelqu'un d'un âge différent et d'extérieur à la famille. Nous valorisons l'apport de la mixité entre les générations comme projet de société et l'asbl s'inscrit dans une réflexion autour de la vieillesse et dans une logique de reconstruction du lien social dans des perspectives de transmission et de solidarité.

Les personnes âgées ne constituent, pas plus qu'un autre groupe d'individus d'une même tranche d'âge, un groupe homogène. La notion de problèmes entre générations, au sein d'une famille, a toujours existé et existera toujours, c'est constructeur. Les problèmes des rapports entre les classes d'âges, au niveau de la société, sont différents. Les espaces propices à la rencontre avec les autres d'un autre âge sont rares dans notre société. La mixité de nos publics est, grâce au principe de réciprocité, un réel atout pour mieux connaître l'autre, mieux connaître notre passé, et donc de mieux comprendre notre présent.

La démarche intergénérationnelle se base sur le potentiel, les ressources et les capacités de chacun, sur la richesse des liens qui nous relient, quel que soit notre âge. L'intergénération permet aussi aux personnes âgées les plus fragilisées, (souffrant de troubles moteurs, mnésiques ou de désorientation par exemple), de se sentir, encore et toujours, comme faisant partie de la vie en société.

Dans la mesure où, à tout âge, chacun est porteur de sa propre culture, tous les publics sont, en ce sens, pleins de ressources. La culture est vécue et devient, tout au long des rencontres intergénérationnelles, mémoire active, moteur de changements de regard sur l'autre, sur nos lieux de vie, sur notre culture.

« Les générations s'influencent constamment mutuellement. » Manheim Karl 2

Il est indéniable que les concepts de devoir de mémoire, de mémoire collective, occupent une place de plus en plus importante dans notre société, et c'est tant mieux ! Mais, en même temps, la société actuelle est marquée par une rupture avec les traditions, ce qui entraîne une crise des actes de transmission. Celle-ci a reculé devant d'autres priorités telles que l'individualisme, la liberté, mais aussi les progrès scientifiques, technologiques. Dans la mesure où il est demandé de se libérer de l'ancien, du mémorable, d'aller de l'avant, comment faire passer les valeurs, le sens, comment établir un lien entre le passé et le présent ? Transmettre suppose un désir que tout ne s'arrête pas avec soi, que toute tâche est à poursuivre, transmettre est une incitation à donner du sens à la vie d'aujourd'hui.

Ne rien transmettre serait rompre les liens sociaux entre générations.

La transmission permet d'appréhender le concept du temps passé, du temps qui passe, le concept d'évolution et de changement du monde. L'acte de transmission, c'est se mettre en histoire. Evoquer le passé construit des ponts entre le passé et le présent d'une personne, d'un quartier, d'une culture, d'une société.

Les projets, mis en place par notre groupe d'aînés volontaires de la commune d'Amay à Liège, mettent en avant la réalité quotidienne passée grâce à leurs témoignages ou à ceux qu'ils ont recueillis. Ils s'adressent aux enfants des écoles primaires, mais aussi, lors d'évènements publics, à tous les habitants de la région. Grâce à leurs expériences, à leurs recherches, ils abordent chaque année un thème différent, qui part du cas particulier, et non pas de la connaissance théorique, pour rejoindre l'Histoire.3

« Pourquoi on parle toujours des différences ? On devrait plus parler des similitudes ! » (dit par un jeune en fin du projet Mix@ges).

Tout au long de notre vie, nous nous posons des questions sur le sens de la vie, et chacun de nous tente d'y répondre, différemment en fonction de ce que nous avons vécu, mais aussi, sans doute, en fonction de notre expérience de vie, de notre âge. Des ateliers philos, en partenariat avec l’asbl Les bonheurs de Sophie, invitent à toucher à l’universel et permettent à toutes les générations de se rencontrer autour d'un même sujet, dans un même lieu, que ce soit une bibliothèque ou une maison de repos. Ces ateliers sont ouverts aux résidents, au personnel, aux stagiaires, aux voisins. Et c'est dans les discussions, dans l'écoute du point de vue de l'autre qui a 70, voire 80 ans de plus ou de moins, que le regard peut changer, peut évoluer, que les stéréotypes liés aux âges tombent...

En maisons de repos, les rencontres entre générations permettent de rompre l'isolement dû à la vie en institution, de maintenir, de renforcer, voire de restaurer le lien social. Dans la rencontre entre un enfant - ou un plus jeune - et une personne désorientée, ou souffrant d'un trouble de la mobilité, le jeune et le moins jeune travaillent en duo, chacun aidant l'autre à sa façon. Les mains du jeune peuvent être les mains du duo, comme les suggestions de l'aîné peuvent être la solution du duo.

Entr'âges privilégie l'expression artistique comme "prétexte" à la rencontre, car chacun, quels que soient son histoire, son vécu, son regard, sa sensibilité, se retrouve sur un pied d'égalité face à la « page blanche », là où tout est à créer ensemble. Les projets permettent d'incorporer les perceptions individuelles à une création commune, et favorisent le développement de l'esprit de la mixité du groupe, de valorisation de soi au sein du groupe par la fierté du travail réalisé. Chacun est ainsi entraîné à valoriser l’autre. C'est par ce genre de projets qu'Entr'âges, et les traces qu'on en laisse (lors d'expositions publiques, de capsules audio sur radio Panik, d'affichage de phrases issues des ateliers philo dans toute la maison de repos, ...) que nous gageons sur la force que peuvent avoir ces rencontres chez le tout-venant n'ayant jamais pensé en termes de mixité des âges.

Toutes ces rencontres conduisent à des changements d'attitudes envers l'autre public rencontré. Les aînés voient autrement les plus jeunes et peuvent donc aborder les autres générations avec moins d'a-priori. Les jeunes déconstruisent leurs stéréotypes sur les vieux, et, les personnes issues d'autres cultures où la maison de repos n'existe presque pas, peuvent sereinement, lors par exemple d'un massage des mains offert aux personnes âgées vivant en maison de repos, mieux comprendre la grande vieillesse et la réalité de la vie quotidienne en institution.

Ces rencontres permettent de renforcer le sentiment de responsabilité citoyenne, et vont aider les jeunes générations, par l'exemple et par leurs propres expériences auprès des aînés, à faire face aux futurs défis sociaux de la mixité des âges et de l'éventail des différentes vieillesses. En effet, il est largement prouvé que les conséquences des conditions de travail passées ont une influence certaine sur la façon de vieillir ; que le niveau socio-économique a une répercussion sur la manière d'envisager son emploi du temps une fois retraité; que la place des aînés au sein de différentes cultures influence la façon d''envisager la fin de vie ; autant de défis, d'enjeux, que la mixité entre les générations, depuis l'école maternelle jusqu'au sein de la vie associative et professionnelle, permet d'envisager de façon sereine et naturelle.

1 Yves Gineste et Jérôme Pellissier : Humanitude, comprendre la vieillesse , prendre soin des hommes vieux , Armand Colin, 2014
2 Manheim Karl : Le problème des générations, traduction de l'allemend par G. Mauger et N. Perivolaropouloui, Nathan, 1990
3 « Du temps de mon école », « Avant l'informatique », « De la touche à la souris », « Autant en emporte le temps »...
 

Pour en savoir plus sur Entr'âges, consultez le site www.entrages.be. Pour consulter en ligne le centre de documentation d'Entr'âges spécialisé en gérontologie psycho-sociale, intergénération, vieillesse, suivez ce lien. Pour télécharger le numéro 11 de la revue Eduquer, suivez ce lien.




 

Lire plus

09-03-2015 11:34:49
Exercer du volontariat relationnel auprès de patients soignés pour un cancer

L’asbl Volont’R de Bruxelles recherche des personnes pour exercer du volontariat relationnel auprès de jeunes patients de services d’oncologie. Accompagner et distraire des adolescents et des jeunes adultes âgés de 13 à 30 ans et soignés pour un cancer.

Formation préalable le samedi 28 mars, en collaboration avec la Fondation Contre le Cancer.

Pour plus d'information, contactez le 02/219 15 62 ou olivier@volontr.be. Pour en savoir plus sur le traavil de l'asbl Volont'R, consultez www.volontr.be.

 

Lire plus

02-02-2015 15:42:00
En Allemagne: enfants, parents et aînés accueillis au quotidien dans des centres maternels

Courants d'Ages a été sollicité par la Fondation Roi Baudouin pour participer à un groupe de discussion où des acteurs des secteurs du vieillissement et de l'intergénérationnel se sont prononcés sur 20 initiatives européennes. L'objectif étant de juger si ces initiatives sont reproductibles en Belgique.

Parmi ces initiatives, une en particullier a retenu notre attention, le projet allemand "Wahlverwandtschaften", traduit en français par "affinités électives". L'Allemagne compte environ 400 centres maternels, des lieux publics où femmes et enfants sont accueillis, proposant des espaces agréables pour la garde d'enfants. Avec les évolutions démographiques, ces centres ont accueilli des visiteurs de plus en plus variés et âgés, devenant progressivement des lieux multigénérationnels.

A Salzgitter, dans le nord de l'Allemagne, un centre maternel a mis sur pied un projet innovant rassemblant sous un même toit une garde d'enfants, un centre de jour pour personnes âgées, une école maternelle, un marché, des petites boutiques, un café... Le bâtiment est conçu de telle manière qu'il favorise les rencontres au quotidien. Un des aspects innovants de la Fédération des maisons maternelles en Allemagne est de former le personnel à prendre en charge les enfants et les personnes âgées ensemble. Le centre de Salzgitter a été le premier à mettre en oeuvre cette pratique. Cette initiative facilite le quotidien des familles qui ont des difficultés à faire garder leurs enfants et à s'occuper de parents âgés. Elle permet aussi aux enfants de développer la confiance en soi et de se familiariser avec la génération des "grands-parents" grâce aux contacts intergénérationnels. Enfin, elle contribue à améliorer la santé physique et émotionnelle des aînés.

Pour en savoir plus sur ce projet, consultez le document publié par la Fondation Roi Baudouin, Innovation sociale en faveur d'un vieillissement actif et en bonne santé, recueil d'études de cas, téléchargeable ici.

Lire plus

03-09-2014 17:04:15
Le volontariat indispensable au secteur intergénérationnel

La Plate-forme Francophone du Volontariat lance sa campagne : "Dans le volontariat, tout le monde peut trouver chaussure à son pied". L'objectif de cette campagne est de montrer l'immense diversité des activités volontaires. La PFV est partie du constat que de nombreuses personnes veulent s'investir dans une activité volontaire mais ne le font pas, bien souvent car elles ne savent pas où proposer leur aide. Pour lutter contre ce frein, la PFV a décidé de donner un aperçu des possibilités de volontariat avec des cartes postales présentant les différents secteurs du volontariat (santé, environnement, éducation, culture...).

L'occasion aussi pour la PFV de rappeler que "le volontariat est probablement un des rares domaines dans notre société qui offre encore une place à toute personne intéressée, quelles que soient ses qualifications, ses compétences ou ses affinités."

Pour en savoir plus sur cette campagne, continuez la lecture ici.

Le secteur intergénérationnel, comme de nombreux pans de la société, bénéficie grandement de l'investissement de volontaires. Pour illustrer le propos, voici quatre initiatives intergénérationnelles issues du réseau Courants d'Ages impliquant des volontaires. 

 

Abracadabus

Abracadabus est une asbl où des papys et mamys bénévoles donnent des "bains de langage" à des groupes d'enfants dans des classes de maternelles de la Région bruxelloise. L'objectif de l'échange est de faire connaître du nouveau vocabulaire, d'offrir une écoute aux enfants et de partager un moment privilégié avec le papy ou la mamy. Pour en savoir plus sur cette asbl, consultez cette page et regardez cette vidéo d'une séance de lecture entre Papy Costa et des enfants d'une classe maternelle.

 

Volont'R

Volont’R propose du volontariat relationnel au sein de diverses institutions : maisons de repos, cliniques, écoles de devoirs, crèches, centres pour personnes handicapées... à Bruxelles et en Wallonie. Au sein des institutions, les volontaires ont l’occasion de rendre divers services : aider une personne âgée à manger, brancardage, rendre visite aux patients/résidents, participer à une animation dans une maison de repos, lire un conte aux enfants en crèche, encadrer les jeunes dans une école de devoirs, etc. Plus d'informations en cliquant ici.

 

Le Projet Hestia de la Croix-Rouge de Belgique

Hestia est un service d'accompagnement à domicile. Des volontaires de la Croix-Rouge rendent visite à des personnes âgées qui souffrent de solitude pour partager avec elles des moments de convivialité, d’écoute et d’échange. Concrètement, ces visites peuvent être l'occasion de bavardages, d'une promenade, du partage d'un loisir commun ou de la réalisation ensemble de petits travaux. Pour en savoir plus sur le projet Hestia, consultez cette page.

 

DUO for a JOB

L'asbl DUO for a JOB organise du coaching intergénérationnel en mettant en contact à Bruxelles des jeunes issus de l’immigration avec des volontaires seniors (pré)retraités expérimentés, idéalement du même secteur de recherche, afin que ces derniers les soutiennent et les encadrent dans leur recherche d’emploi. Ce projet permet ainsi de contribuer à la lutte contre le chômage des jeunes issus de l'immigration tout en favorisant les rencontres intergénérationnelles et interculturelles. Pour en savoir plus, cliquez sur ce lien.

Lire plus

27-05-2014 15:54:08
Participez à des ateliers intergénérationnels, créatifs et pluridisciplinaires!

L'asbl Rivage-den Zaet est un service de santé mentale situé à Bruxelles.

Parmi ses activités, l'asbl a mis sur pied le projet Inter-âgir, un espace de recontre intergénérationel et multiculturel où seniors, adultes et enfants sont invités à partager leurs savoirs, leur envie d'exprimer et de mettre en cheminement des objectifs communs. Les rencontres se font dans le cadre d'ateliers créatifs et pluridisciplinaires. L'activité est destinée aux enfants de 6 à 12 ans et aux seniors à partir de 60 ans désireux de partager des activités d’apprentissage, langagières, manuelles, créatives, …

Si vous souhaitez en savoir plus ou participer à ces ateliers, consultez le document suivant et n'hésitez pas à contacter l'animatrice du projet Inter-âgir, Marion Kessler via mkessler@rivagedenzaet.com ou au 02 550 06 95.

Lire plus

31-03-2014 16:44:39
Appel à projets pour venir en aide aux enfants en difficulté

Le Fonds Houtman lance un appel à projets visant à récompenser des initiatives venant en aide aux enfants en difficulté.

Deux Prix de 25.000 € chacun seront décernés :

L'un de ces Prix récompensera une action ou une recherche-action originale favorisant la participation et l’accès de l’enfant à la vie culturelle et artistique. L’autre Prix récompensera des initiatives qui peuvent avoir une influence positive sur le développement et l’épanouissement du jeune enfant dans ses différents lieux de vie.

Sont particulièrement visées les actions ou recherches-actions destinées à venir en aide aux enfants en difficulté physique, psychique ou sociale et à leur famille.

Date limite de dépôt de candidature : 31 juillet 2014.

Plus d'informations sur le réglement et les modalités pratiques de cet appel à projets ici.

Courants d'Ages encourage cet appel à projets où la thématique intergénérationnelle peut être une des dimensions du projet soumis.

Lire plus

29-03-2012 13:01:08
Manifestation: "Tu existes, tu es le vieux de demain, viens soutenir ton avenir"

Manifestation ce dimanche 29 avril 2012

"Tu existes, tu es le vieux de demain, viens soutenir ton avenir" pour soutenir nos aînés à revendiquer leurs droits et à élever leurs voix.

Objectifs poursuivis par la manifestation

 - valoriser une initiative citoyenne,
 -sensibiliser le grand public à la réalité des personnes âgées,
 - donner une visibilité aux actions intergénérationnelles,
 - donner aux personnes âgées la place à laquelle ils ont droit,
 - écouter la voix de nos aînés.

Horaire et trajet
12h - départ des maisons de repos en autocar ou transport individuel (voitures)
13h - départ de la manifestation place de l’Yser
14h - arrivée des manifestants quai des péniches
14h30 - lancement de la campagne « J’ai un peu d’avance – Le grand batelage des seniors »

Si vous souhaitez que le bus passe chercher des personnes dans votre institution, n'hésitez pas à nous contacter. En espérant vous voir nombreux le 29 avril.


Cordialement,

Mariam el Hamidine, Sandra Gysembergh, Isabelle Parentani

Plus de détails ICI

Lire plus

05-12-2011 15:54:31
Rencontres improbables

LE SAS, L’AUTRE « LIEU » &LE CENTRE CULTUREL D’EVERE

vous invitent aux

Rencontres improbables

Entre le social, la santé (mentale), l’éducation permanente et la culture

Au Centre culturel d'Evere

Jeudi 8 et vendredi 9 décembre 2011

 

À l’heure où les mots transversalité, multidisciplinarité, réseau, inter-secteur font une apparition très remarquée (ou plutôt un retour en force?) dans les discours de nos décideurs politiques, il est paradoxalement bien malaisé de cerner ce que ce jargon recouvre : font-ils juste partie des mots-clés standards du discours politique actuel?  En quoi différents secteurs auraient-ils véritablement intérêt à travailler ensemble? Comment faire émerger de nouvelles synergies sans nuire aux missions des associations qui les portent?

Lors de ces deux journées de réflexion, il est question de réunir 5 secteurs de l’action publique (Santé, Santé mentale, Culture, Aide sociale, Education permanente) afin de discuter des conditions favorables à l'amorce, l’établissement ou la consolidation de liens inédits.

Lire plus

05-12-2011 12:15:58
Renforcer les solidarités de proximité

"Meyzieu (29 000 habitants), dont la population connaît un vieillissement important, est une commune très étendue dotée d'une majorité d'habitations individuelles (70 % des habitations) propice à l'isolement social.
Suite aux demandes des professionnels, des personnes âgées et de leurs familles, la commune de Meyzieu et les services sociaux (CCAS) ont lancé en septembre 2005 des visites de bénévoles au domicile des personnes qui le souhaitent. Le but est de lutter contre le sentiment de solitude et de favoriser les liens entre générations, et entre voisins.

Les bénévoles qui se rendent auprès des personnes âgées sont accompagnés, au préalable par une formation, puis par la participation régulière à un groupe de parole mensuel animé par un psychologue. La première rencontre avec la personne âgée a lieu en présence de la responsable du CCAS, afin de faciliter le prise de contact et de repréciser les objectifs du projet.
Pour un investissement relativement modeste, l'implication des bénévoles facilite le travail des professionnels, et améliore sensiblement la qualité de vie des personnes âgées et de leur famille. Elle diminue les risques de glissement rapide vers la dépendance lourde nécessitant l'institutionnalisation.

Le débat sur les aidants s'est concentré en France sur la place des aidants familiaux (cf. journée nationale du 5 octobre).

L'expérience développée à Meyzieu montre qu'il est possible de créer, rapidement, et de manière significative, de la valeur ajoutée sociale, en (re)donnant de l'initiative aux territoires et aux équipes municipales, mais aussi en favorisant la complémentarité entre aidants professionnels et aidants non professionnels.

Ils sont 10 à Meyzieu impliqués au quotidien au sein du Pôle de bénévoles. Ils pourraient être rapidement plusieurs milliers dans toute la France.

Pour accompagner ce mouvement, pour répondre au déficit flagrant de présence humaine auprès des personnes âgées isolées dans certaines zones (milieu rural, lointaines banlieues?), l'Institut SilverLife, et son partenaire la Fondation du Bénévolat, proposent d'aller plus loin. (...)"

EDITO

Par Gilles DUTHIL,
Président de l'Institut SilverLife

Source: Newsletter n°34 - novembre 2011

www.silverlife-institute.com

Lire plus

16-11-2011 14:45:32
Quand Alzheimer paraît, c’est toute la famille qui souffre

Quand Alzheimer paraît,c’est toute la famille qui souffre

Peut-on soulager le patient et les membres de sa famille ?


Intervenants

Valentine CHARLOT, Neuropsychologue, Présidente de l’asbl « Bien Vieillir »
Christian ENGLEBERT, Directeur de la maison de repos
et de soins « Les Jardins de la Mémoire »
Geert HERKES, Directrice de « Baluchon Alzheimer » Belgique
Marguerite MORMAL, Présidente d'Alzheimer Belgique

Modératrice
Geneviève OLDENHOVE, Médecin

Mardi 29 novembre 2011 à 12h00

Lieu : Salle Schuman - Rue des Deux Eglises 45 - 1000 Bruxelles

Sandwiches disponibles au prix de 1 euro
PAF : gratuit
Renseignements : Janique LEMAIRE - Tél. : 02/238 01 52 - Mail : lemaire@cpcp.be

Lire plus

19-10-2010 16:46:01
Année européenne de lutte contre la pauvreté

13 personnalités belges s’expriment haut et fort sur la persistance de la pauvreté et l’augmentation des inégalités.

Elles clament leur indignation et disent leur conviction qu’il faut et qu’il est possible d’agir.   Elles invitent les citoyens à donner leur avis sur le site www.luttepauvrete.be (à partir du 13 octobre à 9h)   C'est dans Dag Allemaal cette semaine et dans La Libre Belgique ce mercredi 13 octobre.   Et des entretiens en image dans cette vidéo !  Nous vous invitons à cliquer sur ce lien (http://www.youtube.com/user/CNTR2010)et à le faire circuler auprès de vos contacts intéressés.   Cette action s’inscrit dans le contexte de l’année européenne 2010.
Lire plus

12-05-2010 14:22:27
Appel à projets : Quartier de vie

La Fondation Roi Baudouin veut aider les habitants qui s'engagent au bénéfice de leur quartier ou village en Belgique
L’appel à projets  ‘Quartier de vie’ a pour objectif d’aider les citoyens qui s’engagent dans la réalisation d’un projet concret au bénéfice de leur quartier ou de leur village. Plus que la nature du projet ou son ampleur, ce qui compte pour la Fondation Roi Baudouin, c’est la dynamique nouvelle de participation des habitants. La Fondation veut encourager des citoyens à s’engager pour la première fois dans la vie locale et inciter des groupes existants à développer leur action en y impliquant de nouvelles personnes.                   Concrètement, les projets peuvent concerner tous les aspects de la qualité de vie dans un quartier ou un village :
      • l’aménagement d’espaces publics (espaces de jeux, espaces verts, chemins…) ou d’équipements collectifs (salles communautaires, locaux de réunion…) ,
      • la préservation de l'environnement (mini réserve naturelle, mare didactique, remise en valeur de vieux sentiers...),
      • la solidarité entre voisins (entraide, échanges de services, aide aux personnes âgées…),
      • les échanges entre habitants (journal de quartier, journal mural, vidéo, site web…),
      • les échanges intergénérationnels,
      • la revalorisation d’un élément du patrimoine local,
      • etc.         Un nouvel appel est lancé en ce mois de mai 2010.      Public cible
Les projets peuvent être introduits :
            • par des groupes d’habitants informels (voisins, cercles d’amis, groupes de jeunes…) ou réunis au sein de groupes formellement constitués (comités de quartier, comités de village);
            • par des organisations et associations actives sur le plan local : maisons de quartier, maisons de jeunes, centres culturels, associations socioculturelles, mouvements de jeunesse, écoles, etc. Les institutions publiques (communes, CPAS, sociétés de logements sociaux…) ne peuvent elles-mêmes introduire un dossier mais peuvent bien sûr être partenaires d’un projet ‘Quartier de vie’.      Délais  Lancement de l'appel: 18/05/2010
Date limite d'introduction des dossiers: 27/09/2010
    
Critères de sélection
Critères relatifs à la démarche participative mise en œuvre             • Le projet repose sur une réelle dynamique de participation des habitants. Il ne suffit pas que les habitants soient les bénéficiaires du projet ou participent de façon ponctuelle à une activité. Les habitants jouent un rôle actif et inscrit dans la durée.
            • Le jury donnera la priorité aux projets qui reposent sur une première expérience d’engagement local ou qui sont portés par des groupes ou associations désireux de mobiliser de « nouveaux » habitants. Le jury sera sensible à la pertinence et à la qualité des démarches spécifiques mises en œuvre pour contacter et impliquer ces « nouveaux » habitants.
            • Le groupe porteur du projet témoigne d’un esprit d’ouverture. Il a la volonté d’impliquer le reste de la population du quartier concernée ou intéressée par le projet : en l’informant, en la consultant, en cherchant à l’associer à l’une ou l’autre phase de concrétisation du projet…              Critères relatifs au projet proposé et à sa plus-value pour le quartier             • Le projet vise l’intérêt général, il répond aux besoins ou souhaits d’un groupe suffisamment large d’habitants (et non seulement aux intérêts de quelques personnes).
            • Le projet améliore la qualité de vie au sein du quartier ou du village concerné.
            • Le projet présente un caractère suffisamment réaliste : les moyens sont adéquats par rapport aux objectifs poursuivis.              En outre, le jury accorde une attention particulière aux projets émanant de zones rurales.   Plus d'info en cliquant ici   Source: www.kbs-frb.be

 

Lire plus

01-02-2010 16:00:31
HESTIA, un accompagnement à domicile

En Belgique, plus de 11% de la population en risque de pauvreté n’a eu aucun contact avec de la famille ou des amis dans l’année. La dépendance constitue aussi un facteur d’exclusion sociale aggravant.

 L’action sociale de la Croix-Rouge de Belgique a précisément pour mission de lutter contre la pauvreté, la précarité et l’exclusion sociale. C’est pourquoi, en complémentarité avec les professionnels et les associations d’aides et soins à domicile, la Croix-Rouge développe Hestia, une activité d’accompagnement et de soutien relationnel au domicile de personnes souffrant de solitude.   Concrètement, des volontaires formés et encadrés proposent des visites de courtoisie, des aides aux déplacements et parfois même des activités collectives et récréatives dans le but d’aider les personnes à retisser un lien social. Un accent est particulièrement mis sur le respect de la dignité et de l’autonomie de la personne.   L’activité commence à se développer sur l’ensemble de la communauté francophone. Si vous êtes intéressés par ce service ou si vous-même vous souhaitez être volontaire, n’hésitez pas à prendre contact.   Plus d’infos : www.croix-rouge.be Coordinatrice de projet : Sandrine Boyals - sandrine.boyals[at]redcross-fr.be – 02/371.33.19
Lire plus

10-11-2009 10:31:53
je participe.be , le carrefour de la citoyenneté locale

Comment encourager la citoyenneté locale active en Belgique francophone?

La Fondation Roi Baudouin et la Région wallonne utilisent les nouvelles technologies en créant le site internet jeparticipe.be. Ce site poursuit trois objectifs :

Informer le public sur les réalités de la démocratie participative et les modes de participation existants en Belgique francophone Encourager et aider les citoyens "ordinaires" à s'impliquer concrètement dans la vie locale au travers de projets collectifs d'intérêt général. Valoriser les initiatives locales positives, leurs initiateurs et stimuler les synergies et les échanges d'expériences susceptibles de les renforcer.

 Le Réseau Courants d'Ages est repris comme organisme ressource et aidera les citoyens désireux d'intervenir dans la vie locale et de renforcer les liens entre les générations

Actuellement, un concours est organisé sur le site en vue d'encourager le partage de bonnes pratiques via leur diffusion sur le site. Votre initiative locale dynamise la vie de votre quartier ou village? Partager votre expérience sur www.jeparticipe.be et recevez 500€ pour son développement futur.  

Lire plus

01-07-2009 12:00:17
Année européenne sur le vieillissement actif et la solidarité intergénérationnelle

La Plate-forme AGE soutient activement que 2012 soit déclarée Année européenne sur le vieillissement actif et la solidarité intergénérationnelle.

 

La commission ouvre jusqu’au 31 juillet une consultation sur cette proposition.

http://ec.europa.eu/social/main.jsp?catId=699&langId=en&consultId=1&visib=0&furtherConsult=yes

  

Cette consultation est l’occasion pour tous d’exprimer son sentiment sur la solidarité entre les générations en europe.

Le document de la commission est disponible en français sur le site de la plate-forme AGE.

 

AGE - the European Older People's Platform
www.age-platform.org

 

 

Lire plus

30-09-2008 10:03:27
L'allongement de la durée de vie en questions

En effet, celle-ci a considérablement augmenté depuis la moitié du XIXe siècle. Ce qui est généralement considéré comme un progrès. Mais qui est concerné par ce progrès ?
A quoi servent les indicateurs d'espérance de vie ? Existe-t-il une limite biologique à la durée de vie ? Ce progrès perdurera-t-il au vu de nouvelles menaces ?

Ce nouvel outil pédagogique édité par Question Santé, répond à l'ensemble de ces questions mais il a également comme objectif de nous faire réfléchir la qualité de cet allongement et à ses conséquences sur les personnes et la société. La brochure peut être utilisée comme support à des rencontres-débats. Question Santé vous propose des animations sur le thème de l'allongement de la en complémentarité avec cette brochure. 

Vous pouvez télécharger la brochure ci-contre.

Lire plus