Une porte d'entrée sur l'intergénération !
Rejoignez-nous en inscrivant votre organisme
Actuellement 219 organismes sur notre portail
A votre disposition, les ressources de nos membres
212 expériences et 174 outils
Nos blogs et news !
Parcourez notre Fil d'info et le Carnet des âges
Tous les évènements !
Visitez notre agenda
il contient tout ce que vous ne devez pas rater :)

Fil d'info
Thématique : Mémoire – Transmission
42 Article(s)

21-08-2018 15:44:24
Appel à participation : Icyizere - la force du colibri

A l’occasion des 25 ans du génocide des Tutsis au Rwanda, les asbl Entr’âges et le Cri du Coeur d’une Mère qui Espère (CCMES) souhaitent donner la parole à toute personne qui a perdu un/des proche(s) lors de ce génocide.

Le projet « Icyizere – la force du colibri » a pour objectif de permettre les échanges intergénérationnels autour de ces témoignages afin d’impliquer toutes les générations à réfléchir à leur force d’action, à l’image du colibri qui a « fait sa part » (inspiré du conte amérindien et repris par Pierre Rhabi).

Vous avez retrouvé vos proches ou vous êtes toujours à leur recherche ? Vous souhaitez transmettre votre vécu à d’autres générations et participer à une société plus solidaire ? Contactez-nous au 02/894 43 96 (asbl Entr’âges) ou au 0484/ 47 95 72 (CCMES) !

Plus d'informations sur l'appel à témoin ci-joint !

Lire plus

07-05-2018 15:27:58
Création théâtrale : mémoire et patrimoine de Péruwelz

Depuis 2008, à Péruwelz, les Passeurs de mémoire abordent des thématiques qui évoquent des aspects du patrimoine, matériel et moral et en situent les enjeux dans le présent. Guidés par l’asbl AgY‘Sont pour la réflexion et Arrêt 59 pour la valorisation des projets, ils ont donné vie à leurs souvenirs sous forme de rencontre, d’animation, d’exposition, de parcours ou encore de livre. Ayant à coeur de recréer du lien entre les personnes d'âges différents, plusieurs rencontres intergénérationnelles ont été organisées par Ag'y Sont, notamment dans le cadre du du film "Tant qu’on parle de moi je ne suis pas un souvenir…"

Riche des expériences et échanges des Passeurs de mémoire, Arrêt 59 et Ag'ySont souhaitent à présent monter une création théâtrale associant des amateurs de 15 à 84 ans, habitants du péruwelzis, des Passeurs de mémoire et des artistes professionnels. L’objectif est de créer un spectacle qui donne à voir et à entendre la richesse et la diversité d’un patrimoine de savoirs et de savoir-faire, construit, accumulé et transmis à travers des générations de travailleuses et de travailleurs. Des matinées de rencontre ont déjà eu lieu en avril, les représentations auront lieu en novembre à l'Arrêt 59.

Informations complètes dans le document ci-joint et auprès de Céline Guelton - 069 45 42 48 - www.arret59.be.

Lire plus

02-02-2017 11:35:08
Projet : La paix ca commence tout de suite! 4e édition

Atoutage propose des animations intergénérationnelles dans vos classes ou vos associations : Transmission et dialogue à propos de la place des femmes issues de l’immigration au 20e siècle.
Objectif ? Transmettre des parcours de vie et aussi réfléchir avec les générations en présence à un mieux vivre ensemble.

Des femmes venues de plusieurs continents au 20e siècle racontent. Elles sont arrivées en Belgique pour des raisons économiques, politiques, climatiques, pour suivre des études, pour vivre l’amour de leur vie, pour... Quelles étaient leurs premières impressions en arrivant ? Que souhaitent-elles transmettre aux générations suivantes ? Qu’ont-elles appris des jeunes générations ? Elles témoignent de leur parcours et transmettent leurs valeurs aux générations suivantes.

Concrètement, Atoutage propose aux écoles et aux associations :
- Une rencontre avec des témoins : des femmes arrivées en Belgique au 20e siècle pour écouter leurs histoires, leurs parcours de vie
- Suivie d’une réflexion collective pour un monde où règnent la paix et le respect des différences dès aujourd’hui !

Informations pratiques
Durée ? 2h30 (ou 3 périodes consécutives de 50 minutes)
Où, quand ? Dans vos classes ou vos associations entre mars et novembre 2017
Pour qui ? Pour tous les âges (de préférence à partir de 10 ans)

Renseignements et réservation d’une animation
Cécile Dupont
info@atoutage.be
www.atoutage.be/lapaix
tél : 010 45 45 08 ou 02 520 41 89

Lire plus

11-01-2017 16:04:26
Appel à participation : réalisation d'une malle pédagogique

Les passeurs de mémoire (des retraités ayant le souhait de transmettre leur mémoire de manière ludique et interactive) de Tournai se lancent dans un nouveau projet : la réalisation d'une malle pédagogique destinée aux jeunes de 14 ans à 18 et + sur le thème de la rencontre entre filles et garçons. La thématique abordée sera : "Comment les filles et les garçons se rencontraient dans les années 1950, 1960 et 1970? Et maintenant ? Raconte-moi !".

Envie de rejoindre le groupe (les rencontres ont lieu un mardi par mois)? Contactez l'asbl Ag'Y Sont, Viviane Picou ou Violine Langlais au 069/84 85 86 ou 0475/78 72 88.

Lire plus

22-04-2016 16:40:54
A lire : Le pari de l'éducation intergénérationnelle

La revue Eduquer de la Ligue de l'enseignement consacre une partie de son numéro d'avril à la thématique intergénérationnelle. La Maison de l'Intergénération (Atoutage, Entr'âges et Courants d'âges) a contribué à la rédaction de ce numéro avec l'article "L’intergénération, un vivier d’actions humaines et créatives". La revue est librement téléchargeable ici.

Lire plus

16-03-2016 15:36:38
Appel à participer au projet « L’Emploi d’hier à aujourd’hui » de la Centrale de l’Emploi

Une rencontre de générations, un partage d’expériences…

Vous avez entre 18 et 30 ans ou entre 55 et 75 ans ? Vous avez envie de partager vos idées, vos expériences sur le monde du travail ? Ce projet est pour vous !

Mis en place par la Centrale de l'Emploi de la Ville de Bruxelles, le projet « L’Emploi d’hier à aujourd’hui » a pour objectif de rapprocher deux publics distincts, les seniors et les jeunes.  En les faisant se rencontrer autour de la thématique de l’emploi, du chômage, de l’évolution du marché du travail, le souhait est de pouvoir échanger les points de vue et partager les expériences. Il est inhabituel d’interpeller les seniors sur leur vécu et il n’est pas rare que les jeunes chercheurs d’emploi soient perçus comme oisifs. Aussi, ce projet vise à leur donner la parole, à lutter contre ces croyances et à valoriser l’intérêt du mentoring qui permet un échange des savoirs et des compétences et qui renforce la cohésion sociale.

Jusqu’au 15/04, la Centrale de l'Emploi vous invite donc à répondre à un questionnaire écrit qui vise à étudier les valeurs, les perceptions et les relations qu’entretiennent les jeunes et les seniors sur le travail et le chômage.

Vous avez entre 18 et 30 ans ou entre 55 et 75 ans ? Vous avez au moins une expérience professionnelle (stage, jobs d’étudiants y compris) dans n’importe quel secteur d’activité ? Vous avez envie de partager vos idées, vos expériences sur le monde du travail ? Complétez le questionnaire en cliquant sur le lien suivant (attention ouvrir le lien avec Firefox ou Google Chrome) : http://goo.gl/forms/1QNDcxGMdw.   

Ensuite, des ateliers intergénérationnels seront proposés en juin et en septembre pour échanger sur les résultats de l’enquête, confronter les points de vue et échanger les expériences. Trois thématiques seront abordées : l’évolution des métiers et des conditions de travail ; l’évolution du marché de l’emploi et l’impact du chômage sur le parcours professionnel ; les représentations sur le travail.

Pour en savoir plus sur ce projet, n'hésitez pas à contacter la Centrale de l'Emploi de la Ville de Bruxelles :
02/212.19.65
cbernard@werkcentraledelemploi.irisnet.be | www.werkcentraledelemploi.be.

Lire plus

01-03-2016 11:58:35
Appel à témoignage : "La paix, ça commence tout de suite"

Vous êtes une femme née dans un autre pays et vous êtes arrivée en Belgique au 20e siècle pour des raisons économique, politique, climatique, pour suivre des études, pour suivre l’amour de votre vie,...

Atoutage a besoin de vous ! En 2016 aura lieu la 4e édition de « La Paix, ça commence tout de suite » sur la question du genre à travers la place des femmes issues de l’immigration au 20e siècle. Une manière de réunir des générations différentes pour écouter les témoignages de femmes arrivées en Belgique dans le cadre de l’immigration : quelles étaient leurs premières impressions en arrivant ? Que souhaitent-elles transmettre aux générations suivantes ? Qu’ont-elles appris des jeunes générations ?
Une occasion aussi, à travers des animations, de réfléchir avec toutes les générations à la construction d’un monde où règne la paix et le respect dès aujourd’hui !

Vous seriez prêt(e) à transmettre votre expérience de vie ?
Pas besoin d’être un grand orateur ou un expert. Atoutage recherche tout simplement des personnes pour raconter leur histoire ou celle de leur mère à d’autres générations, et dialoguer autour de leurs expériences et de leurs souvenirs.

Depuis 2001, l'asbl encourage la solidarité entre les générations. Des animateurs vous prépareront et vous accompagneront lors des rencontres de transmission.
Vous êtes une association, vous travaillez avec des femmes qui ont cette expérience de vie ? N'hésitez pas à diffuser l'information!

Atoutage vous accueillera pour vous parler du projet et répondre à vos questions le mardi 15 mars 2016 entre 12h et 14h Traverse d’Esope, 5 – 6e étage à Louvain-la-Neuve.
Plus d'informations: Cécile Dupont – Atoutage asbl – 010 45 45 08 – info@atoutage.be

Lire plus

21-01-2016 14:23:33
A lire : le nouveau journal d'Ag'Y Sont!

L'asbl Ag'Y Sont publie un nouveau trimestriel "Tiss'âges", pour faire le pont entre les générations. L'asbl est un centre de rencontres intergénérationnelles qui tisse et retisse des liens sociaux au sein des 23 communes de la Wallonie picarde.

"Tiss'âges" souhaite être le témoin d’une pratique de plus de 20 années d’expertise et d’un engagement réfléchi et politique (dans le sens noble du terme) dans les domaines de l’intergénérationnel et de la lutte contre l’isolement des plus âgés. (...) Tiss'âges, c'est aussi le témoin des valeurs qui animent le travail de l'asbl : "défendre une société où chacun a sa place, où « Le vivre- ensemble » toutes générations confondues est facilité, valorisé, spontané, une société où l’âge ne nous limite pas, ne nous cloisonne pas, nous laisse l’espace de nous rêver et de nous inventer, une société où la personne âgée malade ou désorientée n’est pas exclue."

Le premier numéro est à lire ici!

 

Lire plus

07-10-2015 11:44:06
Quand papi et mamie deviennent graffeurs

Qui a dit que le street-art était réservé aux jeunes ?
À Lisbonne, l’association Lata 65 organise des ateliers pour former les seniors à l’art du graffiti.

Pour continuez la lecture de l'article, c'est par ici...

 

Lire plus

10-07-2015 15:28:27
Appel à participants : MémoireS pour demain

Dans le cadre de son nouveau projet "MémoireS pour demain" ayant pour thème les pratiques alimentaires d'hier et d'aujourd'hui, l'asbl Ages & Transmissions est à la recherche de volontaires ayant envie de partager leurs souvenirs d'enfance avec des enfants d'écoles primaires.

Courants d'Ages publie ci-dessous l'appel à participants lancé par l'asbl.

« MémoireS pour demain »

De la pomme de terre au kiwi, des maraichers aux supermarchés, de la laitière au lait pasteurisé, du repas en famille au fast-food,… En 50 ans, nos pratiques alimentaires ont bien changé ! Cette évolution de nos modes de consommation/production n’est qu’une facette de changements sociaux plus larges : mondialisation, émancipation des femmes,  société de consommation, pollution croissante, production industrielle, …

Notre association, Ages et Transmissions, aimerait sensibiliser de façon critique les enfants d’aujourd’hui à ces changements qu’a connu et que connait la société belge. C’est pourquoi nous lançons un nouveau projet en école primaire pour lequel nous recherchons de nouveaux témoins intéressés de transmettre leurs souvenirs d’enfance.

Pratiquement, diverses séances de construction du projet sont prévues d’octobre à décembre 2015 : mise en commun des souvenirs, visionnage de documentaires et mise au clair sur les différents messages que les témoins désirent faire passer aux enfants. A partir de janvier 2016, et ce jusque juin, les témoins se rendront en équipe de cinq, accompagnés de la coordinatrice du projet, dans les classes d’écoles primaires de la région bruxelloise.

Selon ce que chacun a envie de transmettre, les témoins raconteront aux enfants, divisés en sous-groupes, quelques « souvenirs alimentaires ». Les objets anciens sont évidemment bienvenus pour illustrer les souvenirs !

Les enfants ayant théoriquement préparé le sujet auparavant, ce sera le moment d’échanger avec eux : « Avant c’était ainsi, comment fait-on aujourd’hui ? », « Auriez-vous aimé vivre 50 ans en arrière ? », « Quels sont les avantages et inconvénients d’hier ? Et ceux d’aujourd’hui ? », etc. Bref, de riches échanges en perspective !

Nous demandons que chaque témoin s’engage à participer à cinq activités entre janvier et juin. Les activités durent 1h30. Nous fixerons les dates en fonction des disponibilités des témoins et des enseignant(e)s.

Si vous êtes intéressé par ce projet, n’hésitez pas à venir à une de nos séances d’information et/ou à contacter Anne-Claire pour plus d’informations !
Séances d’informations : lundi 28 septembre à 14h ou mercredi 14 octobre à 10h, rue du Marteau 21 – 1000 Bruxelles. Inscription souhaitée deux semaines avant la séance choisie.

Contact : Anne-Claire Orban – anneclaire@agesettransmissions.be
Site de l’association : www.agesettransmissions.be

Lire plus

29-05-2015 14:24:54
En France : programme intergénérationnel "Intergénéreux"

En France l'association Unis-Cité a mis en place le projet Intergénéreux où des volontaires, pendant leur service civique, accompagnent des personnes âgées dans leur quotidien. La France compte 10 millions de personnes âgées. Les personnes âgées dépendantes et issues de milieux modestes sont souvent celles qui souffrent le plus d'isolement. C'est pour lutter contre cet isolement que le projet Intergénéreux a été imaginé.

"Concrètement : cette mission vise à intervenir, en équipe, dans les maisons de retraite ou à domicile pour réaliser des visites de convivialité, proposer des sorties, recueillir la mémoire des personnes âgées, valoriser leurs savoirs et leur mémoire et/ou éventuellement proposer des animations autour du numérique."

Pour en savoir plus sur cette belle initiative, consultez cette page.
 
Lire plus

17-04-2015 14:35:28
Les enjeux de l'intergénération par Entr'âges

Dans la revue "Eduquer", publiée par la Ligue de l'Enseignement et l'Education permanente asbl, l'asbl Entr'âges y propose un article intitulé "Enjeux de l'Intergénération".

Un des enjeux de l'intergénération est sans doute de mettre tout en place pour que, tout le monde, jeunes et vieux, puissent profiter pleinement de cette chance que représente l'allongement de l'espérance de vie dans notre société. Une fois retraité, tout un pan s'ouvre : celui de disposer du temps. Or le temps est un bien précieux dans notre société. Qui en dispose?

La vieillesse nous concerne tous, elle n'est pas une maladie, elle est notre condition humaine. Les vieux d'aujourd'hui ne sont pas les vieux d'hier. L'évolution de nos modes de vie nous oblige à les regarder autrement qu'il y a cinquante ou cent ans !

On ne devient pas vieux du jour au lendemain. Le devient-on vraiment un jour ? Même si des capacités physiques et/ou cognitives peuvent s'amoindrir en vieillissant, « n'oublions pas que bien d'autres capacités, aussi essentielles que celles qui nous permettent d'imaginer, de rêver, de méditer, de ressentir du plaisir ou de la peine, d'être sensible à la beauté ou à la laideur, etc.. ne subissent pas les mêmes changements : elles ne cessent de se développer et de se modifier, différemment selon chaque personne, durant toutes les périodes de leur vie ».1

La vieillesse ne change pas notre personnalité non plus. Notre personnalité se modifie tout au long de la vie, en fonction des rencontres, des aléas, et chacun à son propre rythme. Il est sans doute plus pertinent de se demander : « Comment, chaque personne âgée, vit-elle sa vieillesse ? Comment, chacun de nous, même enfant, envisage-t-il la sienne ? »

Et c'est là que l'intergénération peut avoir son rôle à jouer.

Depuis une trentaine d'années, l'asbl Entr’âges promeut l’intergénération dans toutes les couches de la population, en tant que rencontre avec quelqu'un d'un âge différent et d'extérieur à la famille. Nous valorisons l'apport de la mixité entre les générations comme projet de société et l'asbl s'inscrit dans une réflexion autour de la vieillesse et dans une logique de reconstruction du lien social dans des perspectives de transmission et de solidarité.

Les personnes âgées ne constituent, pas plus qu'un autre groupe d'individus d'une même tranche d'âge, un groupe homogène. La notion de problèmes entre générations, au sein d'une famille, a toujours existé et existera toujours, c'est constructeur. Les problèmes des rapports entre les classes d'âges, au niveau de la société, sont différents. Les espaces propices à la rencontre avec les autres d'un autre âge sont rares dans notre société. La mixité de nos publics est, grâce au principe de réciprocité, un réel atout pour mieux connaître l'autre, mieux connaître notre passé, et donc de mieux comprendre notre présent.

La démarche intergénérationnelle se base sur le potentiel, les ressources et les capacités de chacun, sur la richesse des liens qui nous relient, quel que soit notre âge. L'intergénération permet aussi aux personnes âgées les plus fragilisées, (souffrant de troubles moteurs, mnésiques ou de désorientation par exemple), de se sentir, encore et toujours, comme faisant partie de la vie en société.

Dans la mesure où, à tout âge, chacun est porteur de sa propre culture, tous les publics sont, en ce sens, pleins de ressources. La culture est vécue et devient, tout au long des rencontres intergénérationnelles, mémoire active, moteur de changements de regard sur l'autre, sur nos lieux de vie, sur notre culture.

« Les générations s'influencent constamment mutuellement. » Manheim Karl 2

Il est indéniable que les concepts de devoir de mémoire, de mémoire collective, occupent une place de plus en plus importante dans notre société, et c'est tant mieux ! Mais, en même temps, la société actuelle est marquée par une rupture avec les traditions, ce qui entraîne une crise des actes de transmission. Celle-ci a reculé devant d'autres priorités telles que l'individualisme, la liberté, mais aussi les progrès scientifiques, technologiques. Dans la mesure où il est demandé de se libérer de l'ancien, du mémorable, d'aller de l'avant, comment faire passer les valeurs, le sens, comment établir un lien entre le passé et le présent ? Transmettre suppose un désir que tout ne s'arrête pas avec soi, que toute tâche est à poursuivre, transmettre est une incitation à donner du sens à la vie d'aujourd'hui.

Ne rien transmettre serait rompre les liens sociaux entre générations.

La transmission permet d'appréhender le concept du temps passé, du temps qui passe, le concept d'évolution et de changement du monde. L'acte de transmission, c'est se mettre en histoire. Evoquer le passé construit des ponts entre le passé et le présent d'une personne, d'un quartier, d'une culture, d'une société.

Les projets, mis en place par notre groupe d'aînés volontaires de la commune d'Amay à Liège, mettent en avant la réalité quotidienne passée grâce à leurs témoignages ou à ceux qu'ils ont recueillis. Ils s'adressent aux enfants des écoles primaires, mais aussi, lors d'évènements publics, à tous les habitants de la région. Grâce à leurs expériences, à leurs recherches, ils abordent chaque année un thème différent, qui part du cas particulier, et non pas de la connaissance théorique, pour rejoindre l'Histoire.3

« Pourquoi on parle toujours des différences ? On devrait plus parler des similitudes ! » (dit par un jeune en fin du projet Mix@ges).

Tout au long de notre vie, nous nous posons des questions sur le sens de la vie, et chacun de nous tente d'y répondre, différemment en fonction de ce que nous avons vécu, mais aussi, sans doute, en fonction de notre expérience de vie, de notre âge. Des ateliers philos, en partenariat avec l’asbl Les bonheurs de Sophie, invitent à toucher à l’universel et permettent à toutes les générations de se rencontrer autour d'un même sujet, dans un même lieu, que ce soit une bibliothèque ou une maison de repos. Ces ateliers sont ouverts aux résidents, au personnel, aux stagiaires, aux voisins. Et c'est dans les discussions, dans l'écoute du point de vue de l'autre qui a 70, voire 80 ans de plus ou de moins, que le regard peut changer, peut évoluer, que les stéréotypes liés aux âges tombent...

En maisons de repos, les rencontres entre générations permettent de rompre l'isolement dû à la vie en institution, de maintenir, de renforcer, voire de restaurer le lien social. Dans la rencontre entre un enfant - ou un plus jeune - et une personne désorientée, ou souffrant d'un trouble de la mobilité, le jeune et le moins jeune travaillent en duo, chacun aidant l'autre à sa façon. Les mains du jeune peuvent être les mains du duo, comme les suggestions de l'aîné peuvent être la solution du duo.

Entr'âges privilégie l'expression artistique comme "prétexte" à la rencontre, car chacun, quels que soient son histoire, son vécu, son regard, sa sensibilité, se retrouve sur un pied d'égalité face à la « page blanche », là où tout est à créer ensemble. Les projets permettent d'incorporer les perceptions individuelles à une création commune, et favorisent le développement de l'esprit de la mixité du groupe, de valorisation de soi au sein du groupe par la fierté du travail réalisé. Chacun est ainsi entraîné à valoriser l’autre. C'est par ce genre de projets qu'Entr'âges, et les traces qu'on en laisse (lors d'expositions publiques, de capsules audio sur radio Panik, d'affichage de phrases issues des ateliers philo dans toute la maison de repos, ...) que nous gageons sur la force que peuvent avoir ces rencontres chez le tout-venant n'ayant jamais pensé en termes de mixité des âges.

Toutes ces rencontres conduisent à des changements d'attitudes envers l'autre public rencontré. Les aînés voient autrement les plus jeunes et peuvent donc aborder les autres générations avec moins d'a-priori. Les jeunes déconstruisent leurs stéréotypes sur les vieux, et, les personnes issues d'autres cultures où la maison de repos n'existe presque pas, peuvent sereinement, lors par exemple d'un massage des mains offert aux personnes âgées vivant en maison de repos, mieux comprendre la grande vieillesse et la réalité de la vie quotidienne en institution.

Ces rencontres permettent de renforcer le sentiment de responsabilité citoyenne, et vont aider les jeunes générations, par l'exemple et par leurs propres expériences auprès des aînés, à faire face aux futurs défis sociaux de la mixité des âges et de l'éventail des différentes vieillesses. En effet, il est largement prouvé que les conséquences des conditions de travail passées ont une influence certaine sur la façon de vieillir ; que le niveau socio-économique a une répercussion sur la manière d'envisager son emploi du temps une fois retraité; que la place des aînés au sein de différentes cultures influence la façon d''envisager la fin de vie ; autant de défis, d'enjeux, que la mixité entre les générations, depuis l'école maternelle jusqu'au sein de la vie associative et professionnelle, permet d'envisager de façon sereine et naturelle.

1 Yves Gineste et Jérôme Pellissier : Humanitude, comprendre la vieillesse , prendre soin des hommes vieux , Armand Colin, 2014
2 Manheim Karl : Le problème des générations, traduction de l'allemend par G. Mauger et N. Perivolaropouloui, Nathan, 1990
3 « Du temps de mon école », « Avant l'informatique », « De la touche à la souris », « Autant en emporte le temps »...
 

Pour en savoir plus sur Entr'âges, consultez le site www.entrages.be. Pour consulter en ligne le centre de documentation d'Entr'âges spécialisé en gérontologie psycho-sociale, intergénération, vieillesse, suivez ce lien. Pour télécharger le numéro 11 de la revue Eduquer, suivez ce lien.




 

Lire plus

26-02-2015 11:37:49
Prix de la Palme de l'Initiative Intergénérationnelle

Dans le cadre du concours de la Palme de l'Initiative intergénérationnelle, deux projets ont reçu le prix du jury. La plateforme numérique E-stoire qui permet la transmission de contes personnalisés, à travers des livres numériques ainsi que l’association AGIRabcd28 pour son projet "Trajectoires". Celle-ci a pour but de "faciliter le lien social, l’intégration culturelle et professionnelle, mettre en œuvre une écoute, des actions de solidarité et mettre en réseau diverses structures ou associations". Le projet "Trajectoires" a permis la rencontre d’adolescents avec des adultes issus de l’immigration. En voyage à Paris pour la Cité de l’histoire de l’immigration, les jeunes ont pu exprimer leurs représentations sur l’étranger, les aînés, l’immigration et l’éducation. Les adultes, d’origines culturelles diverses, ont confié leurs trajectoires de vie et leurs visions de la société. Les rencontres et débats entre les deux générations se sont faits dans un climat de bienveillance, permettant la richesse des échanges autour de la question de l’immigration et du vivre ensemble. Plus d’informations : www.agirabcd28.blogspot.fr.

 

Lire plus

05-01-2015 15:57:58
A voir : l'asbl Agy'Sont cultive les liens intergénérationnels

L'asbl Ag'Y Sont, centre d'animations intergénérationnelles situé à Tournai, favorise depuis 20 ans les rencontres entre les âges. Elle a entamé un projet entre les résidents de la maison de repos Jeanne d'Arc à Tournai et du centre pour jeunes "Le Minerai" à Vaulx.

Reportage vidéo à voir ici sur le site notele.be.

Lire plus

12-12-2014 11:52:51
Interface3 recherche des mentors pour son projet GirlsYouUp

Interface3, centre de formation bruxellois pour femmes en recherche d'emploi, lance en avril 2015 un projet pilote de mentorat au féminin.

En 2015, 50 jeunes candidates en recherche d'emploi suivront une formation-orientation intensive de 3 mois dans le centre de formation Interface3. Elles développeront des compétences-clés (bureautique, néerlandais, gestion de projet), travailleront à la définition de leur projet professionnel et définiront un plan d'action à réaliser pour décrocher un emploi de qualité. Afin de les aider à mettre en œuvre leur plan d’action, Interfrace3 les coachera pendant les 21 mois qui suivront la formation.

Tout au long de ce parcours vers l'emploi chaque jeune femme sera encadrée par Interface3 et conseillée par une femme active en entreprise ou (pré)-retraitée qui jouera le rôle de Mentor. C'est pourquoi Interface3 lance actuellement le recrutement de ces femmes mentors. Le mentorat sera encadré par Interface3 grâce à une méthodologie (formation préalable pour les Mentors, kit du Mentor, calendrier des rencontres) avec pour objectif que la relation Mentor Mentorée se construise dans les meilleures conditions.

Pour en savoir plus sur cette belle initiative, à titre de potentielle mentor ou en tant que professionnel travaillant avec des femmes susceptibles d'être intéressées, consultez cette brochure explicative ou visionnez le webinar organisé le 16 février. N'hésitez pas à contacter Interface3 par téléphone au 02 219 15 10 ou via le formulaire en ligne, consultable ici.

Lire plus

23-10-2014 11:52:20
« Vivre d’histoires et d’eaux fraîches, les ricochets de la mémoire »

Lavenir.net a consacré un article à la 4ème édition de la manifestation intergénérationnelle autour du thème de l'eau.

Pour cet évènement, l'asbl Ag'y sont et les «Passeurs de mémoire» de Péruwelz ont organisé une balade de 2.5 kilomètres durant laquelle les ainés ont emené au fil de l'eau, du temps, des souvenirs et des anectotes les enfants de l'école primaire de l'entité.

«Quand j’avais votre âge, j’allais régulièrement me baigner dans la Verne. À l’époque, on nageait au milieu des poissons, des tritons et des insectes en tout genre. Aujourd’hui, la biodiversité n’est plus la même.»

Lire la suite de l'article ici.

Pour garder une trace de ce beau projet, une carte du parcours, de nombreuses anecdotes et des témoignages sur la thématique de l’eau sont compilés dans un livre vendu au prix de 3€ auprès de l’ASBL Ag’Y Sont, d’Arrêt 59 et de la médiathèque.

Pour en savoir plus sur le projet, contacter l'asbl Ag'y sont

Lire plus

27-05-2014 15:54:08
Participez à des ateliers intergénérationnels, créatifs et pluridisciplinaires!

L'asbl Rivage-den Zaet est un service de santé mentale situé à Bruxelles.

Parmi ses activités, l'asbl a mis sur pied le projet Inter-âgir, un espace de recontre intergénérationel et multiculturel où seniors, adultes et enfants sont invités à partager leurs savoirs, leur envie d'exprimer et de mettre en cheminement des objectifs communs. Les rencontres se font dans le cadre d'ateliers créatifs et pluridisciplinaires. L'activité est destinée aux enfants de 6 à 12 ans et aux seniors à partir de 60 ans désireux de partager des activités d’apprentissage, langagières, manuelles, créatives, …

Si vous souhaitez en savoir plus ou participer à ces ateliers, consultez le document suivant et n'hésitez pas à contacter l'animatrice du projet Inter-âgir, Marion Kessler via mkessler@rivagedenzaet.com ou au 02 550 06 95.

Lire plus

13-01-2014 17:04:26
La paix ça commence tout de suite : troisième édition sur la colonisation du Congo

L'Histoire est un vecteur puissant et enrichissant de transmission et de dialogue entre les âges. L'asbl Atoutage, en partenariat avec le Centre Culturel d’Ottignies-Louvain-la-Neuve, le Centre régional d’intégration du Brabant Wallon et Tudienzele asbl, lance la troisième édition du projet "La Paix ça commence tout de suite!" dont l'objectif est de réflechir à l'histoire du XXème siècle en associant les générations.

"Le projet 'La paix ça commence tout de suite !' réunit les générations pour questionner des événements historiques marqués par des attitudes discriminantes et des crimes contre l’humanité, et pour construire un monde où règnent la paix et le respect. Il favorise la transmission de témoignages, le partage de points de vue, l’échange entre toutes les générations."

La première édition a abordé la Seconde guerre mondiale et la seconde édition les génocides du XXème sicècle. Pour la troisième édition, c'est la colonisation du Congo par la Belgique qui sera au coeur du projet.

De janvier à juin 2014 dans différents lieux en Brabant Wallon, un programme de rencontres, d'animations et d'activités culturelles est proposé : transmission et dialogue sur la période coloniale, passeurs de mémoire, expositions, films, rencontres littéraires, conférence, spectacle, débat, concerts, etc.

Pour consulter le programme complet, c'est ici. Pour plus d'information sur le projet, c'est ici. Atoutage propose également un cahier pédagogique à destination des porteurs de projets intéressés par la démarche au coeur de "La paix ça commence tout de suite!", librement téléchargeable ici.
Lire plus

18-11-2013 14:48:50
"Indiens"

La compagnie Foule Théâtre propose le spectacle jeune public "Indiens" qui nous donne à vivre la complicité entre un enfant et son grand-père.

De et avec : Philippe Léonard - Mise en scène : Pierre Richards.


"Chemin faisant, de la tour Eiffel à l’Atomium, Indiens laisse joyeusement éclater les souvenirs. Tel un feu d’artifice, les anecdotes fusent, les récits crépitent et tissent entre un enfant et son original grand-père, vendeur de cochons à Schaerbeek, une solide complicité. Sans plume ni calumet de la paix, Indiens marche sur les traces de cet aïeul amoureux de la vie, bien décidé à la vivre sans compromis. Indiens c’est une histoire qui croit en la bonté, en la singularité de la vie, une histoire où l’optimisme et la jubilation sont les moteurs du récit. Une histoire qui voyage de Schaerbeek à la Californie, de l’enfance à la vieillesse, du silence à la musique, de l’éphémère à l’éternité …"
 

Extrait de presse : " (...) la pièce évoque non seulement la complicité intergénérationnelle mais pose également, en filigrane, la question délicate dans notre société actuelle : que fait-on de nos « vieux » ?" (Sarah Colasse – Le Ligeur)

Le spectacle est en tournée tout au long de la saison 2013-2014 (voir dates ci-dessous), avec certaines représentations spécialement destinées au public scolaire. Pour connaître les horaires et lieux exacts de représentation, contactez Anne Hauthem via anne.hautem@scarlet.be.

Calendrier du spectacle "Indiens"
Novembre : Du 18 au 21 à Arlon
Décembre : Du 11 au 13 à Waterloo / Le 23 à Ottignies
Janvier 2014 : Le 5 à Nassogne / Le 13 et 14 à Beauraing / Du 23 au 25 à Tournai / Le 28 et 29 à Marche
Mars 2014 : Du 12 au 18 à Mulhouse (F) / Le 28 et 29 à Saint-Ghislain
Avril  2014 : Le 1er à Aubange / Le 3 et 4 à Courcelles / Le 22 et 23 à Liège
Mai 2014 : Le 9 et 10 à Namur

Lire plus

29-10-2013 17:42:06
Appel à participation du Kot-à-projet "KAP Seniors"

KAP Seniors a pour objectif de rapprocher seniors et étudiants de Louvain-La-Neuve. Ils sont à l'heure actuelle à la recherche de bonnes volontés pour prendre part à leurs activités. Ils proposent notamment de participer aux deux activités suivantes :

Le festival intergénérationnel du conte, le mercredi 13/11
Dans le cadre d'un après-midi sur le thème du conte, dix étudiants raconteront leurs contes. Pour que l'échange soit complet, KAP Seniors recherche des personnes plus âgées qui souhaiteraient également partager des histoires. Celles-ci peuvent être joyeuses, tristes, réelles ou non, déclamées, lues... Cet après-midi se cloturera par un souper de rencontre entre générations.

La grande fête de l'intergénérationnel, le mercredi 26/03/2014
La grande fête de l'intergénérationnel est un après-midi festif, à Louvain-la-Neuve, sur la Place de l'université. KAP Seniors recherche des aînés qui voudraient partager leurs expériences et talents ou des idées d'activités pour petits, moyens et grands durant cet après midi.

Si l'une de ces activités vous intéresse, que vous souhaitiez y prendre part (activement ou non) ou interpeller KAP Seniors sur l'un ou l'autre point, n'hésitez pas a les contacter par mail à l'adresse kapseniors@kapuclouvain.be.

Lire plus

18-09-2013 11:18:06
Appel à projet du Fonds Princesse Mathilde : Relier les générations, une force créatrice

Le Prix Princesse Mathilde est octroyé chaque année afin de renforcer des initiatives qui accordent en Belgique une attention particulière aux plus vulnérables.

Cette année, le Fonds veut relier les générations, les plus jeunes et les anciens, partant de la conviction que ces deux générations ont beaucoup à s’apporter, l’une à l’autre, mais également à la société et aux différents défis devant lesquels celle-ci se trouve. Que ce soit au niveau du logement, du patrimoine ou encore des loisirs ou de l’emploi, ces générations, qui souvent se méconnaissent et vivent séparées, ont tout un potentiel à se partager pour le plus grand bénéfice de tous. Si l’âge devient un facteur d’exclusion, c’est la société tout entière qui s’appauvrit. Si par contre la différence en âge devient vecteur de mise en commun des forces de chaque âge, celles-ci essaiment…

C’est pourquoi, le Fonds a décidé de mettre cette année des initiatives en lumière qui rassemblent les deux générations visées au travers de projets où les savoirs de l’une sont échangés avec et renforcés par ceux de l’autre.

Pour qui?
L’appel s’adresse à toutes les organisations (maisons de repos, écoles, maisons de quartier, administrations communales…) qui ont mis en œuvre des projets dans la durée où personnes du troisième ou quatrième âge et jeunes se rencontrent autour d’un projet de co-création à définir. Chaque groupe ciblé, les jeunes et les moins jeunes, rassemblés autour d’un intérêt commun, a l’occasion de valoriser ses compétences, sagesses et connaissances (artistiques, scientifiques ou technologiques, expériences de vie, socio-professionnelles…) en les partageant avec l’autre. Ces rencontres doivent aboutir à un résultat concret et visible, créé ensemble.
Les projets de sensibilisation à la force de ce vivre ensemble sont également visés.

Soutien financier : 10 000€

Lancement de l’appel : 02/09/2013
Introduction des dossiers jusqu’au : 21/11/2013
Annonce de la sélection : 30/05/2014

Pour plus d'information pour déposer une candidature ou trouver une personne de contact, cliquez sur ce lien.

Lire plus

21-05-2013 15:48:09
Mix@ges

MIX@GES

Lors de l’année européenne 2012 du vieillissement actif et de la solidarité entre les générations, MIX@GES (projet européen) a brillamment mis en avant le dialogue entre les générations avec ses créations médiatiques innovantes réalisées lors d'atelier intergénérationnel à l'adresse de jeunes de 14 à 25 ans et d'aînés de 50 ans et + venant de Belgique, d’Allemagne, d’Autriche, d’Ecosse et de Slovénie.

Entr'âges, partenaire de ce projet, a mis sur pied, en collaboration avec la Plateforme pour le Service Citoyen, un premier atelier vidéo intergénérationnel durant lesquels de jeunes adultes et des résidents de maison de repos ont appris à utiliser un iPod pour se filmer.

Retrouvez la vidéo ICI

Les autres pays participants ont mis en place divers projets tels que : des audioguides pour musées, des blogs vidéos, des performances de tagtool ou encore des photographies numériques... 

Retrouvez ces créations sur le site web du projet : www.mixages.eu

La conférence de clôture de ce magnifique projet s'est déroulée à Ljubljana (Slovénie) en ce mois de mai 2013.

Les partenaires du consortium Mix@ges en ont publié le livre (en anglais) "The Mix@ges Experience", compilant des informations sur l'ensemble des ateliers organisés lors de l'année écoulée. A consulter en ligne ici.

LES PARTENAIRES

~ Entr’âges, Bruxelles (Belgique)
~ IBK – Institut für Bildung und Kultur, Remscheid (Allemagne)
~ KulturKontakt Austria, Vienna (Autriche)
~ University of Strathclyde with the Scottish Centre for Intergenerational Practice, Glasgow (Ecosse)
~ ZDUS – Zveza društev upokojencev Slovenije, Ljubljana (Slovénie)

Source: www.entrages.be

 

Lire plus

24-10-2012 16:00:47
Jeux intergénérationnels à louer!

Depuis plus de 6 ans, l'asbl Home Sweet Mômes développe des projets intergénérationnels. Elle a développé un répertoire d'outils et de jeux destinés à l'animation de groupes intergénérationnels qui permettent aux générations de se raconter, de partager leurs vécus et rêves, de comparer les époques tout en passant un moment ouvert de discussion et de plaisir partagé.

Certains de ces jeux sont désormais disponibles à la location : de nombreux jeux de plateau, livre géant et interactif, meuble aux tiroirs à souvenirs, pêche aux cadeaux de Noël...

Pour plus de précisions sur les jeux à louer et les conditions de location, contactez Home Sweet Mômes au 0475 467 187 et par mail : veronique@homesweetmomes.be.
 

Lire plus

09-01-2012 16:27:45
Appel à témoignage sur le travail - Ages & Transmissions

L'asbl Ages & Transmissions lance un appel à témoignage sur la thématique du travail.

Après « Entre rire et pleurer », « Et la lessive » et « 1 2 3 J’ai vu » sur l’enfance d’hier, un nouveau recueil d’histoires vécues se profile à l’horizon…
Entrons dans le monde foisonnant, dur, riche, humiliant, triomphant du TRAVAIL il y a 40, 50, 60 ans ou plus !   Comme dans les précédents recueils, Ages & Transmissions cherche à collecter des histoires singulières, des anecdotes uniques, drôles ou tragiques, des moments-clés qui ont compté dans votre existence. Pas de grands discours sur la vie active, mais un morceau choisi de la vôtre. Pas de poncifs sur les bonheurs et malheurs du travailleur, mais votre regard personnel sur votre histoire ou celle d’un proche.   Infos, Ateliers d’écriture
Vous voulez en savoir plus ? Vous avez déjà un texte mais vous ne savez pas si cela convient ? Vous avez envie d’écrire mais vous ne savez pas comment cerner le sujet ? Vous souhaitez recueillir l'avis de l'asbl avant de soumettre un texte ?   Pour vous aider, plusieurs rendez-vous : Des séances d’information ouvertes à tous (lecture d’extraits, mise en bouche) :
·  Le vendredi 27 janvier de 10h à 12h à Uccle à la bibliothèque-médiathèque « Le phare », ch. de Waterloo 935.
·  Le lundi 6 février de 9h30 à 11h30 au Centre Malou Seniors à Woluwe, ch. de Stockel 44.
·  Le mardi 7 février de 14h à 16h à St-Josse, rue Potagère 7.     Des ateliers d’écriture (lecture de vos textes, conseils en écriture pour élaborer un texte, cerner son sujet, retravailler son texte) :
·  Le lundi 12 mars de 14 à 16h et/ou le lundi 26 mars de 14h à 16h, rue Potagère 7, 1210 Bxl. Autres dates, si nécessaire.
Quelques éléments importants !
Tout texte doit impérativement être écrit autour d’une ou de plusieurs expériences de vie.
Vous pouvez envoyer vos textes dès maintenant à Michèle par mail : michele.piron@belgacom.net ou par poste au 155 rue Konkel, 1150 Bruxelles.
L’appel à textes se clôturera fin juin 2012. Dans la suite, un comité de lecture sélectionnera les textes, qui seront ensuite corrigés avec leurs auteurs et des professionnels de l’écriture, avant parution.   Réfléchir sur le travail
Une autre source d’inspiration à ne pas négliger : sur le site internet d’Ages & Transmissions, onglet « magusine », sélectionnez dans « tranches de vie, témoignages du passé » le mot-clef « travail ».

 

Lire plus

08-12-2011 16:42:34
Séminaire "Langage, corps et transmission"

Prochain séminaire du cycle « Penser et agir entre les mondes »,mis en place par Entre Deux Mondes ASBL et Carpe Diem vis-ta-vie ASBL, qui cette année a pour thème général « Corps et Migration » et est soutenu par la Fondation Roi Baudouin, aura lieu le mercredi 21 décembre 2011 de 20h00 à 22h et portera sur : « Langages, corps et transmission »

De la nostalgie des saveurs perdues à la souffrance « physique » de voir ses propres enfants appartenir à un autre monde que le leur, le corps des parents parle des difficultés de la transmission en terre d’exil, et celui des enfants leur répond en miroir. Comment apaiser cette souffrance, comment rassembler le puzzle de la transmission en un tout cohérent ? Une approche thérapeutique ou un simple accompagnement requière de décoder le non-verbal, c’est-à-dire le langage des corps.

Reza Kazemzadeh (psychologue et thérapeute systémique) travaille dans un Centre de Santé Mentale avec des primo-arrivants, candidats réfugiés ou clandestins en situation précaire, qui lorsqu’ils sont parents sont forcément de la première génération de l’immigration.

Abdessamê Es Salmi (éducateur spécialisé et thérapeute systémique) travaille dans un Centre d’Orientation Educative avec des adolescents en difficulté et leur famille, dont bon nombre sont issus de l’immigration, de deuxième, troisième voire quatrième génération.

 Ils vont croiser leurs points de vue pour rassembler une histoire. Le débat portera sur les dispositifs concrets qui émergeront de ce croisement et pourront enrichir nos pratiques.

 Dans les locaux de Carpe Diem – Vis ta vie ASBL rue Van Dyck 47 à 1030 Bruxelles

(PAF 5€, étudiants, chômeurs et candidats réfugiés 2€)

Plus d'info: http://www.entredeuxmondes.net/

Lire plus

05-12-2011 12:00:59
"1 2 3 J'ai vu"

 

Dans quelques semaines, c'est Noël et son cortège de célébrations, de festivités mais aussi de partage.Et une des manières de partager, c'est de transmettre... des souvenirs, des mots, des émotions.

Notre dernier recueil d'histoires vécues, "1 2 3 J'ai vu", écrit par "des seniors d'aujourd'hui qui racontent leur enfance d'hier" est un livre à partager entre générations !

Si vous ne l'avez pas encore lu, prêté, offert... n'attendez plus. Il est disponible sur simple demande au prix de 12€. Nous pouvons aussi l'envoyer chez vous ou à l'adresse que vous souhaitez; il vous suffit de verser la somme de 13,50 euros (frais de port inclus), sur notre numéro de compte : BE20 3101 2443 8356 (Ages & Transmissions asbl 155 rue Konkel 1150 Bruxelles) en précisant 123j'ai vu et éventuellement l'adresse si elle est différente de celle de votre numéro de compte.

Quelques extraits

« J’ai presque dix ans, je suis en cinquième année primaire au collège à Schaerbeek. Avant de nous donner sa leçon de néerlandais, l’abbé M. nous soumet à un test écrit pour vérifier que nous avons bien étudié le cours précédent. Je trempe ma plume dans l’encrier de faïence blanche qui orne le sommet du pupitre. J’écris, en lettres verdâtres, mon nom et la date du jour d’une main tremblante : je n’ai pas étudié ma leçon et je n’attends rien de bon de ce qu’en pensera l’abbé en lisant ce que je vais griffonner sur la demi-feuille de papier et lui remettre sans conviction.» Jacques Baligant

« Rien ne se perdait chez nous. Maman avait un sens exagéré de l'économie et, depuis le début de la guerre, cette qualité s'était encore accentuée. Elle ne voulait rien acheter parce que tout devenait de plus en plus cher. Elle se réservait de faire ses achats quand la guerre serait finie croyant qu'alors, les prix redeviendraient normaux. Et en attendant, maman faisait de la récupération.» Johanna Plancke

« Je ne sais pas pourquoi le bain de pieds était aussi sacré mais c’était un moment délicieux. Nos cheveux séchaient, on rajoutait de l’eau chaude dans la bassine jusqu’à ce que les pieds soient rouges comme des écrevisses et, pendant ce temps, nous lisions. Cela valait tous les bains parfumés qu’on peut prendre aujourd’hui ! Je me vois encore assise à côté du poêle, les pieds dans l’eau chaude et lisant « Le rêve » d’Emile Zola, où il s’agissait d’une petite brodeuse pauvre et malheureuse, bien entendu. Je pleurais tellement que j’en étouffais et c’est un souvenir inoubliable ! » Suzanne Renders

Quelques témoignages:

"J'ai passé le livre 1 2 3 J'ai vu à Mamy: elle a dévoré le livre et l'a trouvé formidable! Elle m'a dit: "c'est toute ma jeunesse". C'était vraiment chouette de l'entendre en parler." Dominique

"Ce recueil a été une vraie bonne surprise; je plonge dedans avec le super texte de Johanna et sa jupe bleue. Et les autres, pleins de tendresse et d'humour, bien travaillés, présentés de façon vivante, avec un imprimé agréable. Et la préface aussi. J'ai tout lu d'un trait, mon mari aussi spontanément." Anne-Marie

"Merci pour ce beau livre, "1, 2, 3 J'ai vu", que j'ai tellement apprécié, savouré même, j'ose dire!!! J'ai 80 ans ans et j'ai moi-même vécu bien des situations décrites: le pensionnat, l'évacuation en '40...etc. Félicitations à tous pour ces talents d'écrivains! Rita

L'équipe d'Ages & Transmissions, Isabelle, Michèle et Sylvie
Lire plus

25-08-2011 12:00:37
La Ballade des Historiques Anonymes

La Charge du Rhinocéros a le plaisir de vous annoncer la création de: LA BALLADE DES HISTORIQUES ANONYMES

"Avril 1939. A l’issue de la guerre d’Espagne et de l’avènement de Franco, un homme prend le chemin de l’exil. Il emporte avec lui une relique précieuse : le cœur embaumé de Francesc Macià, Président républicain de la Catalogne.
Quelques mois plus tard, la seconde guerre mondiale débute et provoque ses cortèges de réfugiés. L’homme va alors traverser l’Europe avec son encombrant paquet, à pied, en voiture ou en train, faisant passer la relique pour une boîte à fromage. De l'Espagne à la Belgique, en passant par la France et la Suisse, le coeur de Macià va croiser d’autres destins : celui de célébrités fuyant la montée du fascisme, celui de ces Monsieur ou Madame tout le monde – ces historiques anonymes - qui, face au conflit du XXème siècle, lui font la confidence de leur choix : résister. Ou fuir.

Ivan Fox et Anton Tarradellas, ont une forte affinité avec le sujet de la pièce. Le premier est descendant d'anarchistes républicains espagnols ayant combattu le fascisme pendant les 40 ans qu'a duré la dictature de Franco. Le second n’est autre que le petit fils de l'homme qui transporta le coeur à travers l'Europe et qui fut plus tard élu Président de la Catalogne. Ce statut lui a accordé l’accès exceptionnel aux archives nationales pour déterrer quelques-unes des histoires d’exil tombées dans l’oubli parmi les plus fortes, les plus étranges, les plus drôles ou émouvantes…
Toutes ces anecdotes assemblées, comme  un puzzle qui prend forme petit à petit, complètent  l'épopée cardiaque pour offrir un regard sur notre génération. Car en dernier lieu, en suivant les aventures du coeur de Macià, nous voulons nourrir une réflexion sur le présent: quelle est la valeur de notre engagement aujourd'hui? Pourrions-nous, comme nos parents ou nos grands parents, mourir pour nos idéaux?
Dans l’espoir de vous revoir à cette occasion, Olivier Blin – Directeur"

A l'occasion de cette sortie culturelle enrichissante pour les membres d’Intergeneration.be, les deux comédiens seront ravis de les rencontrer à l’issue de la représentation, si un groupe de min 15 personnes se dessine, afin de parler, et de leur démarche, et de leur histoire vu que celle-ci est directement liée à ce qui est évoqué dans ce spectacle.
De plus, les membres d’Intergeneration.be pourront bénéficier d'une action spéciale à savoir 10 euros pour tous au lieu de 15 avec le code Intergeneration. 

Conception et direction artistique - Ivan Fox
Texte et interprétation - Ivan Fox et Anton Tarradellas
Mise en scène - Julie Annen
Avec la collaboration artistique de Lisou de Henau et Peter Palasthy

Une coproduction Ça t’as vu !/ La Charge du Rhinocéros /Espace Magh/ Festival Paroles d’Hommes.
Avec l'aide du Ministère de la Communauté française-Service du Théâtre.
Écrit avec le support des bourses d'aide à l'écriture de la SACD Belgique

Quand? du 23 septembre au 15 octobre 2011 à 20h30 (relâches dimanches et lundis)
Où? à l’Espace Magh - 17 rue du poinçon à 1000 Bruxelles
Réservation et information : 02 537 01 20 ou www.chargedurhinoceros.be
 

Lire plus

21-02-2011 12:37:09
Comment la transmission de traditions, de récits, de rituels ... peut favoriser le rapprochement entre les personnes

Transmettre des traditions, des récits ou encore des rituels peut favoriser le rapprochement entre les personnes. Voici en quelques mots le thème de l’appel à projets lancé par le fonds DELA.

Celui-ci tend à soutenir des initiatives qui renforcent la cohésion sociale, le soin d’autrui et l’implication sociétale. Ces initiatives peuvent être développées par des ASBL, associations de fait, CPAS ou autorités locales.   Il s’agira plus concrètement de projets œuvrant dans un vaste contexte sociétal : au maintien ou le respect de traditions et de rituels ; à la transmission de récits de vie et la stimulation des relations entre générations ; au traitement de la perte, du deuil et de la séparation ; à la stimulation de la faculté de souvenir. Vous êtes intéressé ? Rendez-vous sur le site de la Fondation Roi Baudouin pour y télécharger votre dossier de candidature. Celui-ci doit être introduit pour le 30 mars 2011.   Source: newsletter du guide social
Lire plus

19-10-2010 16:51:19
Une expérience de vie marquante?

Une expérience de vie vous a marqué durablement.

Parce qu’elle était inattendue, insolite, dure, belle, émouvante, anxiogène, révélatrice, profonde, douloureuse, revigorante … Pourquoi ne pas la partager avec sur le magusine d'Ages et Transmissions? Voici deux nouveaux textes :  "Comment j’ai réagi après un tsunami affectif" par Marie-Louise L.  "Etre opérée de la cataracte ? Même pas peur !" par Lucienne E. Et trois textes déjà sur magusine depuis un certain temps :  "Grêve de la culture par Minou B."  "Une francophone en Flandre" par Rose-Marie B.  "Solitude et vieillesse"par Eva R. Vous trouverez d’autres textes dans la rubrique "Expériences de vie" N’hésitez pas à nous envoyer un texte !     Attention, tous les textes ne sont pas mis en ligne. Notre comité de rédaction opère une sélection. De manière générale, nous préférons les textes courts, originaux, écrits correctement et susceptibles d’entraîner des réactions.
Lire plus

05-08-2010 08:43:31
Appel à projets : Générations rurales

Le ministre wallon en charge de la Ruralité, Benoît Lutgen, a lancé mercredi le projet "Générations rurales", qui a pour objectif de renforcer la qualité de la vie, et plus particulièrement d'encourager les relations humaines, dans les villages.

Un appel à projets a été lancé sur le thème de l'intergénérationnel. Il vise à resserrer les liens et à construire des ponts entre les habitants, quel que soit leur âge. Un budget d'un million d'euros est consacré à ce programme de développement. Les subventions se déclineront selon les investissements réalisés. Le plafond sera de 50.000 euros par projet pour un investissement matériel, et de 5.000 euros pour un investissement événementiel, immatériel, etc. Toutes les communes rurales, les institutions scolaires et les associations actives en milieu rural sont concernées par l'appel. Les projets devront s'articuler autour notamment de la création d'espaces de rencontres intergénérationnels, de la préservation et de la transmission de la mémoire orale ou écrite ou encore de l'échange et de la transmission du savoir-faire traditionnel. Les projets doivent être introduits pour le 30 septembre (http://agriculture.wallonie.be). Un jury, composé de spécialistes de la ruralité, déterminera les projets retenus en décembre 2010.

Source : Lalibre.be 4/8/2010

Lire plus

27-07-2010 16:02:42
Semaine Bleue 2010 : A tout âge : acteurs, proches et solidaires

Du 18 et 24 octobre en France, la Semaine National des Retraités et Personnes Ageées, appelée Semaine Bleues, est un moment privilégié de la vie associative.

Cet évènement vise à informer et sensibiliser l'opinion publique sur la contribution des retraités à la vie économique, sociale et culturelle, sur les préoccupations et difficultés rencontrées par les personnes âgées, sur les réalisations et projets des associations.
Partout en France, des manifestations locales sont organisées pour illustrer le thème retenu. Chaque année, un concours prime les meilleurs programmes.

Toutes les information sur http://www.semaine-bleue.org/index.htm

Lire plus

14-04-2010 10:07:45
Louis et Louis : un spectacle et un projet de passages intergénérationnel

La compagnie Les Ateliers de la Colline  travaille et crée des spectacles de théâtre avec les enfants depuis 1975. Au départ de ce projet, la compagnie se donnait comme objet de réflexion et de création la question de la transmission : sujet vaste, général et complexe mais qui cependant travaillait les artistes de La Colline et qui, après plus de trente années de pratique dans le Théâtre Jeune Public approchent petit à petit l'âge des grands-parents de leurs spectateurs. Se confronter à ce thème semblait devenir une nécessité pour les artistes de la compagnie.

L'histoire du spectacle :
Le vieux Louis a du quitter, voilà des années déjà, le port de mer où il vivait. Il y a laissé le bateau de pêche que son propre père lui avait légué. Aujourd'hui le port va être transformé et les bateaux restés en rade, seront démantelés. Louis décide de retourner là bas pour sauver son bien le plus précieux: le livre de bord. Une mémoire entamée par ses ancêtres et qu'il lui appartient de transmettre.   Autour du spectacle s'est créer un projet pour créer une véritable rencontre entre les générations. Pour en savoir plus, lisez le dossier ci-joint  et contactez "Les ateliers de la Colline" : avenue du Progrès 17 4100 Seraing Tél. 32/4/336.27.06 http://www.actc.be/atelier_de_la_colline/CO_contact.html  
Lire plus

06-04-2010 14:13:07
"Passage de Mémoire" 1ère édition du concours de nouvelles des Térritoires de la Mémoire

« Passage de Mémoire » est un concours de nouvelles en langue française organisé par l’asbl Territoires de la Mémoire en 2009-2010.

Il s’agit ici de prendre les mots « passage de mémoire » comme la transmission ou la réception d’un événement tragique de l’Histoire (Shoah, génocide des Tutsis, crimes contre l’humanité, guerres, colonisation, etc). Le mot « nouvelle » comme une « oeuvre littéraire, proche du roman, qui s’en distingue généralement par la brièveté, le petit nombre de personnages, la concentration et l’intensité de l’action, le caractère insolite des événements contés ». Et le mot « fiction » signifiant le « produit de l’imagination qui n’a pas de modèle complet dans la réalité ».

Il est ouvert à tous, quels que soient l'âge, la nationalité ou le lieu (pays) de résidence des participants. Les permanents et les membres de l’Assemblée générale de l’asbl Territoires de la Mémoire ainsi que leurs familles et les membres du jury ne peuvent pas participer au concours.

Informations et réglement sur : www.terrtoires-memoires.be

Vous pouvez également participer en tant que lecteur/électeur de la meilleure nouvelle !

Date limite de remise des textes : 8 mai 2010

Un livre reprenant les deux textes primés et une sélection de nouvelles reçues sera édité dans la collection « Libres Ecrits » des Territoires de la Mémoire.

Lire plus

18-02-2010 14:52:38
Si tu étais... outil d'animation pour les atelier d'écriture

Si tu étais... est le carnet de bord d'un atelier d'écriture animé par Christine Van Acker dans une maison de retraite de Florenville, en Belgique. Outil pour les animateurs d'ateliers d'écriture et aussi un témoignage à la portée de tous sur une aventure qui a fait se rencontrer des enfants et des grands parents autour d'un objectif commun.

Le carnet de bord est suivi du texte intégral de deux pièces de théâtre écrites par l'auteur sur le thème de la vieillesse en maisons de retraite.

Dans ce livre, vous trouverez également un CD contenant les versions MP3 de deux émissions de radio consacrées à cet univers, ainsi que les photos et les illustrations couleurs réalisées par les participants.

Vous pouvez le commander grâce au formulaire pdf ci-contre

Quelques images sur TV-Lux : http://www.tvlux.be/index.php?option=com_content&task=view&id=4652&Itemid=461

Lire plus

21-12-2009 14:02:51
Nouveau site d'Ages et Transmissions

Découvrez le nouveau site internet d' Ages et Transmissions !

ce nouveau site clair et facile a utiliser vous permettra de (re)découvrir les activités de l'asbl qui depuis 12 ans travaille pour et avec les seniors afin de leur permettre d’appartenir au monde, de rester vivants et actifs, lucides, déterminés, critiques et solidaires dans la mesure de leurs souhaits et de leurs moyens.

Quatre mots résument aujourd’hui l’action d’Ages & Transmissions : AGIR - ECRIRE - REFLECHIR - ECHANGER

Pour en savoir plus rendez-vous sur http://at.magusine.net/neo/?lang=at

 

Lire plus

17-12-2009 12:05:33
Envie de racontrer des histoires ?

Les contes sont des outils pédagogiques très intéressant qui allient plaisir, découverte et apprentissage.

De nombreuses initiatives donnent la possibilité aux adultes de raconter des histoires aux petits...

Vous avez envie de tenter l'expérience voici quelques adresses où vous former et vous informer :

Abracadabus : 02/513 75 35 Volont'r : 02/219.15.62 Papys & Mamys conteurs de rêves : 02 515 02 73 mais encore plein d'autres...
Lire plus

15-10-2009 09:56:48
Le projet "la paix ça commence... tout de suite" redémarre!

L'asbl Atoutage nous informe dans son trimestriel "Atoutage News!" qu'il relance un de leur projet riche en échange et en rencontre sur la thématique de la guerre afin plutôt de la paix!

Petit retour en arrière...

En octobre 2008, dans le cadre du 90e anniversaire de l'armistice, Atoutage a organisé plusieurs rencontres entre jeunes de la communes d'Ottignies - Louvain-la-Neuve (de 10 à 14 ans) et des aînés ayant vécu durant la dernière guerre mondiale. C'était pour ces jeunes l'occasion de poser des questions, de mieux comprendre le quotidien durant la guerre et de réfléchir aux moyens de préserver la paix dans le monde! C'était pour les aînés l'occasion de partager leurs témoignages et leurs souvenirs avec les jeunes générations et de les sensibiliser à la notion de paix et de démocratie. La projection du film " un simple maillon" a clôturé en beauté ces échanges en mettant à l'honneur le thème de la résistance. Onze enseignants, 300 élèves et 25 aînés ont participé à cette journée.

Fort de cette première expérience et après une évaluation positive, Atoutage relance ce projet de septembre 2009 à mai 2010. cette année, l'évènement final célèbrera le 8 mai 2010, la fête de l'armistice de la deuxième guerre mondiale.

Vous êtes intéressez par ce projet, comment participer?

Vous avez des souvenirs à raconter, des témoignages à apporter, vous pouvez participer aux rencontres organisées dans les écoles.

Vous possédez des photos, des documents historiques qui témoignent de l'histoire des deux dernières guerres mondiales? Une farde de documentation sur les deux guerres mondiales du siècle passé a été créée. D'autres documents ou témoignages seront les bienvenus pour alimenter cette farde.

Vous souhaitez mieux connaître l'histoire des aînés qui ont vécu la dernière guerre mondiale? Vous pouvez vous procurer la farde de documentation. Cette farde comprend des documents historiques, des témoignages écrits et audio-visuels, des documents photographiques, une liste de documents cinématographiques, une bibliographie, des renseignements pratiques sur des musées, expositions 2008-2009... Vous pouvez aussi demander que des aînés viennent témoigner dans votre classe ou votre association de jeunesse. Leur témoignage sera suivi d'une séance de questions réponses avec les jeunes. Une animation sur la paix et la démocratie sera proposée par Atoutage.

Ce projet est soutenu par la Ville d'Ottignies-Louvain-la-Neuve. Il a été mis sur pied à l'initiative de Madame Monique Misenga Banyingela Conseillère provinciale et communale en partenariat avec Atoutage asbl. Il est aussi soutenu par Madame Annie Galban-Leclef, Echevine des Associations patriotiques, Conseillère provinciale et réalisé en partenariat avec Messieurs Jacques Benthuys, Echevin de l'enseignement, Marcel Buelens, Conseiller pédagogiques et Benoît Jacob, Echevin de la Citoyenneté et de la Jeunesse, Marie-José Perot, service animation du CPAS ainsi que les associations patriotiques d'Ottignies.

 

Lire plus

02-07-2009 15:17:51
Biennale 2010 de l'Intergénération

L’association Accordages lance sa seconde Biennale de l’Intergénération.  

Le but est de faire découvrir, mettre en valeur et diffuser les meilleures initiatives Intergénérationnelles afin de leur donner plus d’ampleur

Une enquête sur le repérage des actions intergénérationnelles est en ce moment en cours jusqu’au 30 septembre 2009.

Le forum aura lieu à Paris en octobre 2010.

Quant aux résultats de l’enquête, ils inspireront la création d’un projet expérimental.

Accordages voudrait étendre la biennale, via l'enquête dans un premier temps, à quelques actions européennes qui seront présentées lors du forum.

 

Vous êtes intéressés pour participer à l’enquête ?  

Infos : http://biennale.accordages.com/2010/

 

Source: Accordages

Site web : www.accordages.com

 

 

Lire plus

01-07-2009 12:00:17
Année européenne sur le vieillissement actif et la solidarité intergénérationnelle

La Plate-forme AGE soutient activement que 2012 soit déclarée Année européenne sur le vieillissement actif et la solidarité intergénérationnelle.

 

La commission ouvre jusqu’au 31 juillet une consultation sur cette proposition.

http://ec.europa.eu/social/main.jsp?catId=699&langId=en&consultId=1&visib=0&furtherConsult=yes

  

Cette consultation est l’occasion pour tous d’exprimer son sentiment sur la solidarité entre les générations en europe.

Le document de la commission est disponible en français sur le site de la plate-forme AGE.

 

AGE - the European Older People's Platform
www.age-platform.org

 

 

Lire plus

18-05-2009 15:50:11
Académie Citoyenne

L'actualité vous interpelle? Les discours de rejet vous dérangent? Vous voulez participer à la construction d'une société ouverte et tolérante? alors l'Académie Citoyenne est pour vous.

Le projet Académie Citoyenne est la suite du projet Démocratie et Courage lancé depuis  3 ans par la CNAPD (Coordination Nationale d'Action pour la Paix et la Démocratie), le MRAX (Mouvement contre le Racisme, l'Antisémitisme et la Xénophobie) et Oxfam-Solidarité. Ensemble, ils proposent des modules de formation pour devenir animateur citoyen et des animations sur différentes thématique.

Depuis le début du projet, les organisateurs souhaitent élargir le public cible à tous les âges, persuadés que la dimension intergénérationnelle est une immense richesse supplémentaire au projet. Les modules de formation sont accessible à partir de 18 ans donc n'hésitez pas à vous inscrire favoriser le débat citoyens entre les âges.

Plus d'information : CNAPD Julie Fontaine 02/640.52.62 julie.fontaine[at]cnapd.be 

Lire plus

11-12-2008 11:38:33
Récits d'Origines - Création

Depuis le début, la création de La vie au bord du puits s’accompagne d’un autre projet ; celui d’un atelier d’écriture et de jeu autour de la question des origines. Aujourd’hui, 11 participants ont travaillé en collaboration avec Alain Cofino Gomez, écrivain et animateur d’ateliers d’écriture. Partage de récits d’origines, découverte de la part intime qui se reflète dans les textes de chacun, histoires vraies ou réinventées, ils ont chacun écrit « un bout » de leur histoire. Avec la pédagogue et conteuse Marie-Rose Meysman et Candy Saulnier comédienne et metteure en scène assistée d’Hélène Cordier, ils préparent à présent le terrain de la représentation. La mise en mots de ces paroles vivantes pour le théâtre prendra la forme d’une veillée : La veillée des origines.

Représentations itinérantes: Samedi 13/12 à 20h30 - Dimanche 14/12 à 16h30

Avec:Lara Erlbaum, Soline de Laveleye, Manu De Loeul, Annick Cornette, Aurélia Van Gucht, Sylvie Bourguignon, Claire Bernis, Alexander Vivas, Julie Buisson, Evangelos Rassos, Delphine Huysegoms.

Information pratique : Théâtre Océan Nord - 63/65 rue Vanderweyer 1030 Bruxelles

Réservations vivement conseillées: 02/216 75 55 - info@oceannord.org

Plus d'info : www.oceannord.org

Lire plus

24-05-2008 14:18:35
J't'explique : un site Internet pour aider les grands-parents à comprendre l'univers des jeunes

J't'explique ! s'annonce comme « un projet éditorial destiné à favoriser le dialogue intergénérationnel entre les ados et leurs parents ou grands-parents qui veulent comprendre et partager le monde des plus jeunes ». Son ambition : favoriser les échanges entre générations en levant les barrières et incompréhensions mutuelles qui peuvent exister entre les 45 ans et plus et les 10-20 ans.

La communication entre les ados et les parents ou grands-parents s'avère parfois difficile… C'est le moins que l'on puisse dire !

Il est vrai que de nos jours, le monde change tellement vite, les technologies évoluent à un tel rythme, les modes sont si éphémères, les genres musicaux si nombreux, etc. que les « anciens » et les plus jeunes rencontrent de grandes difficultés à se comprendre, à parler le même langage ou plus simplement, à trouver des sujets communs.

C'est dans ce contexte que Pierre de Beauvillé, un trentenaire rédacteur indépendant et conseil en communication s'est intéressé au dialogue entre les générations. Il a donc imaginé un site Internet éditorial destiné aux adultes et aux seniors dans lequel il présente l'univers des plus jeunes.

Concrètement, son magazine en ligne –ou webzine- baptisé www.jtexplique.fr se compose de deux grandes parties : une séquence « explications » avec le dossier du mois permettant de comprendre le monde de vos juniors, connaître leurs goûts et leurs préoccupations. Et des fiches leur époque qui présentent en un clin d'œil les dernières nouveautés pour tout savoir sur un gadget, un film, un créateur, un artiste ou un jeu vidéo tendance chez les jeunes d'aujourd'hui.

La seconde séquence s'intéresse aux « partages » entre les générations. Il s'agit là d'un espace d'infos pratiques et de services pour décrypter le monde, la culture, les compétences et les connaissances avec vos juniors. Cette partie propose également un guide des sorties et expos et une sélection Livres, Ciné, TV, DVD à partager entre générations.

Le portail dispose également d'un espace de services intergénérationnels (un réseau social simple pour échanger entre parents et grands-parents d'ados) et devrait proposer à terme, des petites annonces intergénérationnelles (services à domicile, soutien scolaire, cours particuliers, collectionneurs...)

Le site reste encore peu développé, mais l'idée de base est bonne. Un bon décryptage de l'univers des plus jeunes peut en effet s'avérer efficace auprès des grands-parents et faciliter de facto, le dialogue entre les générations…

 

www.jtexplique.fr

contact@jtexplique.fr

 

 Souce : www.accordages-intergeneration.com

Lire plus