Une porte d'entrée sur l'intergénération !
Rejoignez-nous en inscrivant votre organisme
Actuellement 219 organismes sur notre portail
A votre disposition, les ressources de nos membres
212 expériences et 174 outils
Nos blogs et news !
Parcourez notre Fil d'info et le Carnet des âges
Tous les évènements !
Visitez notre agenda
il contient tout ce que vous ne devez pas rater :)

Fil d'info
Thématique : Développement des compétences – Echange de savoir
30 Article(s)

07-02-2017 13:42:04
Une plateforme québécoise pour l'intergénérationnel

 

Intergénérations Québec s’est donné pour mission de favoriser le rapprochement entre les générations pour le développement d’une société ouverte, inclusive et solidaire.

Organisme à but non lucratif, Intergénérations Québec regroupe des individus, des organismes et des institutions du Québec (82 membres) qui œuvrent pour le rapprochement entre les générations. Il soutient les initiatives intergénérationnelles en offrant des formations au personnel et aux bénévoles des organismes et en favorisant le partage d’information en la matière.

Ses objectifs sont les suivants:
1. Sensibiliser la population à l’importance des liens intergénérationnels pour :
• Lutter contre l’exclusion sociale
• Valoriser la participation citoyenne
• Décloisonner les générations
• Favoriser la solidarité et le mieux-être collectif

2. Susciter la création d’espaces de dialogues

3. Outiller les organismes membres et partenaires pour le transfert et le partage d’expériences intergénérationnelles en vue de générer des communautés de pratiques

4. Agir comme organisme de référence en partenariat avec divers milieux de recherche

Lire plus

15-11-2016 10:47:51
Projet 109 : parrainage entre seniors et migrants

Fondée en 2001 par des personnes migrantes, des demandeurs d’asiles et des citoyens belges, l'asbl Le Monde des Possibles est une association liégeoise qui dispense des cours de FLE, de nouvelles technologies... auprès d’environ 150 personnes par semaine. L'asbl a mis en place le "Projet 109" ("sang neuf") qui vise à mettre en relation des jeunes migrants en recherche d’emploi avec des liégeois retraités ou en fin de carrière professionnelle. L’objectif du projet est de lutter contre la précarisation des jeunes d’origine étrangère en favorisant leur insertion socio-professionnelle.

Ce parrainage permettra de favoriser la confiance en soi chez les jeunes, de les accompagner dans la définition d’un projet professionnel, et de développer leur réseau social et professionnel. Pour les mentors, c’est l’occasion de partager et valoriser leur expérience mais aussi de mieux comprendre les réalités migratoires et de s’engager dans une action de citoyenneté. Le projet s’adresse aux jeunes issus de l’immigration (jusqu’à 30 ans) en recherche active d’emploi, ainsi qu’aux personnes de plus de 50 ans habitant la province de Liège, désirant partager leur expérience et s’ouvrir à d’autres cultures.

Si vous souhaitez devenir parrain ou si vous êtes un jeune demandeur d’emploi, n'hésitez pas à contacter Mauricette Crutzen par mail à crutzenma@possibles.org ou par téléphone au 0472/ 68 23 02.

La présentation complète du projet est disponible sur www.possibles.org.

Lire plus

07-10-2015 11:44:06
Quand papi et mamie deviennent graffeurs

Qui a dit que le street-art était réservé aux jeunes ?
À Lisbonne, l’association Lata 65 organise des ateliers pour former les seniors à l’art du graffiti.

Pour continuez la lecture de l'article, c'est par ici...

 

Lire plus

25-06-2015 14:00:32
Appel à participation : La Boîte ARC'oudre

Initié par Action et Recherche Culturelles, le projet "La boîte ARC'oudre" est une initiative citoyenne qui favorise les rencontres et le tissage de liens autour de customisation de vieux vêtements et de tissus récupérés. L'occasion pour apprendre la couture tout en menant une réflexion autour de la  problématique de la surconsommation, du gaspillage, des dégâts sociaux et environnementaux qui en découlent.

Les ateliers se déroulent chaque mardi et  jeudi de 15h à 18h à l’ARC, rue de l’Association 20 à 1000 Bruxelles. Ouvert à tous, il est entièrement gratuit.

L'association recherche des volontaires qui pourraient transmettre le savoir, apprendre à coudre à d’autres personnes ou des personnes simplement intéressés par le projet.

Si vous souhaitez participer à cette initiative solidaire, contactez Action et Recherche Culturelles au 02/219 68 88 ou par mail à info@arc-culture.be.

Plus d'informations ci-joint.

Lire plus

24-04-2015 17:51:21
Dossier sur les discrimations et le volontariat

La Plate-forme francophone du Volontariat publie son cinquième numéro et y traite du volontariat pour tous. Bien souvent, des catégories de population se voient refuser la possibilité d'exercer une activité bénévole en raison d'un handicap, de la nationalité ou de l'âge. Ce cahier met en lumière les bonnes pratiques en matière d'intégration de tous dans le volontariat.

" La participation est un élément essentiel de bonne gouvernance et d’un réel développement. En créant de la confiance et de la réciprocité entre citoyens, le volontariat contribue au développement d’une société stable, cohésive et prospère. A condition d’être ouvert à tous, le volontariat peut être considéré comme un élément central de la cohésion sociale. "

Pour télécharger la publication "Discrimination : ce que (ne) permettent (pas) les lois belges", suivez ce lien.
Lire plus

17-04-2015 14:35:28
Les enjeux de l'intergénération par Entr'âges

Dans la revue "Eduquer", publiée par la Ligue de l'Enseignement et l'Education permanente asbl, l'asbl Entr'âges y propose un article intitulé "Enjeux de l'Intergénération".

Un des enjeux de l'intergénération est sans doute de mettre tout en place pour que, tout le monde, jeunes et vieux, puissent profiter pleinement de cette chance que représente l'allongement de l'espérance de vie dans notre société. Une fois retraité, tout un pan s'ouvre : celui de disposer du temps. Or le temps est un bien précieux dans notre société. Qui en dispose?

La vieillesse nous concerne tous, elle n'est pas une maladie, elle est notre condition humaine. Les vieux d'aujourd'hui ne sont pas les vieux d'hier. L'évolution de nos modes de vie nous oblige à les regarder autrement qu'il y a cinquante ou cent ans !

On ne devient pas vieux du jour au lendemain. Le devient-on vraiment un jour ? Même si des capacités physiques et/ou cognitives peuvent s'amoindrir en vieillissant, « n'oublions pas que bien d'autres capacités, aussi essentielles que celles qui nous permettent d'imaginer, de rêver, de méditer, de ressentir du plaisir ou de la peine, d'être sensible à la beauté ou à la laideur, etc.. ne subissent pas les mêmes changements : elles ne cessent de se développer et de se modifier, différemment selon chaque personne, durant toutes les périodes de leur vie ».1

La vieillesse ne change pas notre personnalité non plus. Notre personnalité se modifie tout au long de la vie, en fonction des rencontres, des aléas, et chacun à son propre rythme. Il est sans doute plus pertinent de se demander : « Comment, chaque personne âgée, vit-elle sa vieillesse ? Comment, chacun de nous, même enfant, envisage-t-il la sienne ? »

Et c'est là que l'intergénération peut avoir son rôle à jouer.

Depuis une trentaine d'années, l'asbl Entr’âges promeut l’intergénération dans toutes les couches de la population, en tant que rencontre avec quelqu'un d'un âge différent et d'extérieur à la famille. Nous valorisons l'apport de la mixité entre les générations comme projet de société et l'asbl s'inscrit dans une réflexion autour de la vieillesse et dans une logique de reconstruction du lien social dans des perspectives de transmission et de solidarité.

Les personnes âgées ne constituent, pas plus qu'un autre groupe d'individus d'une même tranche d'âge, un groupe homogène. La notion de problèmes entre générations, au sein d'une famille, a toujours existé et existera toujours, c'est constructeur. Les problèmes des rapports entre les classes d'âges, au niveau de la société, sont différents. Les espaces propices à la rencontre avec les autres d'un autre âge sont rares dans notre société. La mixité de nos publics est, grâce au principe de réciprocité, un réel atout pour mieux connaître l'autre, mieux connaître notre passé, et donc de mieux comprendre notre présent.

La démarche intergénérationnelle se base sur le potentiel, les ressources et les capacités de chacun, sur la richesse des liens qui nous relient, quel que soit notre âge. L'intergénération permet aussi aux personnes âgées les plus fragilisées, (souffrant de troubles moteurs, mnésiques ou de désorientation par exemple), de se sentir, encore et toujours, comme faisant partie de la vie en société.

Dans la mesure où, à tout âge, chacun est porteur de sa propre culture, tous les publics sont, en ce sens, pleins de ressources. La culture est vécue et devient, tout au long des rencontres intergénérationnelles, mémoire active, moteur de changements de regard sur l'autre, sur nos lieux de vie, sur notre culture.

« Les générations s'influencent constamment mutuellement. » Manheim Karl 2

Il est indéniable que les concepts de devoir de mémoire, de mémoire collective, occupent une place de plus en plus importante dans notre société, et c'est tant mieux ! Mais, en même temps, la société actuelle est marquée par une rupture avec les traditions, ce qui entraîne une crise des actes de transmission. Celle-ci a reculé devant d'autres priorités telles que l'individualisme, la liberté, mais aussi les progrès scientifiques, technologiques. Dans la mesure où il est demandé de se libérer de l'ancien, du mémorable, d'aller de l'avant, comment faire passer les valeurs, le sens, comment établir un lien entre le passé et le présent ? Transmettre suppose un désir que tout ne s'arrête pas avec soi, que toute tâche est à poursuivre, transmettre est une incitation à donner du sens à la vie d'aujourd'hui.

Ne rien transmettre serait rompre les liens sociaux entre générations.

La transmission permet d'appréhender le concept du temps passé, du temps qui passe, le concept d'évolution et de changement du monde. L'acte de transmission, c'est se mettre en histoire. Evoquer le passé construit des ponts entre le passé et le présent d'une personne, d'un quartier, d'une culture, d'une société.

Les projets, mis en place par notre groupe d'aînés volontaires de la commune d'Amay à Liège, mettent en avant la réalité quotidienne passée grâce à leurs témoignages ou à ceux qu'ils ont recueillis. Ils s'adressent aux enfants des écoles primaires, mais aussi, lors d'évènements publics, à tous les habitants de la région. Grâce à leurs expériences, à leurs recherches, ils abordent chaque année un thème différent, qui part du cas particulier, et non pas de la connaissance théorique, pour rejoindre l'Histoire.3

« Pourquoi on parle toujours des différences ? On devrait plus parler des similitudes ! » (dit par un jeune en fin du projet Mix@ges).

Tout au long de notre vie, nous nous posons des questions sur le sens de la vie, et chacun de nous tente d'y répondre, différemment en fonction de ce que nous avons vécu, mais aussi, sans doute, en fonction de notre expérience de vie, de notre âge. Des ateliers philos, en partenariat avec l’asbl Les bonheurs de Sophie, invitent à toucher à l’universel et permettent à toutes les générations de se rencontrer autour d'un même sujet, dans un même lieu, que ce soit une bibliothèque ou une maison de repos. Ces ateliers sont ouverts aux résidents, au personnel, aux stagiaires, aux voisins. Et c'est dans les discussions, dans l'écoute du point de vue de l'autre qui a 70, voire 80 ans de plus ou de moins, que le regard peut changer, peut évoluer, que les stéréotypes liés aux âges tombent...

En maisons de repos, les rencontres entre générations permettent de rompre l'isolement dû à la vie en institution, de maintenir, de renforcer, voire de restaurer le lien social. Dans la rencontre entre un enfant - ou un plus jeune - et une personne désorientée, ou souffrant d'un trouble de la mobilité, le jeune et le moins jeune travaillent en duo, chacun aidant l'autre à sa façon. Les mains du jeune peuvent être les mains du duo, comme les suggestions de l'aîné peuvent être la solution du duo.

Entr'âges privilégie l'expression artistique comme "prétexte" à la rencontre, car chacun, quels que soient son histoire, son vécu, son regard, sa sensibilité, se retrouve sur un pied d'égalité face à la « page blanche », là où tout est à créer ensemble. Les projets permettent d'incorporer les perceptions individuelles à une création commune, et favorisent le développement de l'esprit de la mixité du groupe, de valorisation de soi au sein du groupe par la fierté du travail réalisé. Chacun est ainsi entraîné à valoriser l’autre. C'est par ce genre de projets qu'Entr'âges, et les traces qu'on en laisse (lors d'expositions publiques, de capsules audio sur radio Panik, d'affichage de phrases issues des ateliers philo dans toute la maison de repos, ...) que nous gageons sur la force que peuvent avoir ces rencontres chez le tout-venant n'ayant jamais pensé en termes de mixité des âges.

Toutes ces rencontres conduisent à des changements d'attitudes envers l'autre public rencontré. Les aînés voient autrement les plus jeunes et peuvent donc aborder les autres générations avec moins d'a-priori. Les jeunes déconstruisent leurs stéréotypes sur les vieux, et, les personnes issues d'autres cultures où la maison de repos n'existe presque pas, peuvent sereinement, lors par exemple d'un massage des mains offert aux personnes âgées vivant en maison de repos, mieux comprendre la grande vieillesse et la réalité de la vie quotidienne en institution.

Ces rencontres permettent de renforcer le sentiment de responsabilité citoyenne, et vont aider les jeunes générations, par l'exemple et par leurs propres expériences auprès des aînés, à faire face aux futurs défis sociaux de la mixité des âges et de l'éventail des différentes vieillesses. En effet, il est largement prouvé que les conséquences des conditions de travail passées ont une influence certaine sur la façon de vieillir ; que le niveau socio-économique a une répercussion sur la manière d'envisager son emploi du temps une fois retraité; que la place des aînés au sein de différentes cultures influence la façon d''envisager la fin de vie ; autant de défis, d'enjeux, que la mixité entre les générations, depuis l'école maternelle jusqu'au sein de la vie associative et professionnelle, permet d'envisager de façon sereine et naturelle.

1 Yves Gineste et Jérôme Pellissier : Humanitude, comprendre la vieillesse , prendre soin des hommes vieux , Armand Colin, 2014
2 Manheim Karl : Le problème des générations, traduction de l'allemend par G. Mauger et N. Perivolaropouloui, Nathan, 1990
3 « Du temps de mon école », « Avant l'informatique », « De la touche à la souris », « Autant en emporte le temps »...
 

Pour en savoir plus sur Entr'âges, consultez le site www.entrages.be. Pour consulter en ligne le centre de documentation d'Entr'âges spécialisé en gérontologie psycho-sociale, intergénération, vieillesse, suivez ce lien. Pour télécharger le numéro 11 de la revue Eduquer, suivez ce lien.




 

Lire plus

12-12-2014 11:52:51
Interface3 recherche des mentors pour son projet GirlsYouUp

Interface3, centre de formation bruxellois pour femmes en recherche d'emploi, lance en avril 2015 un projet pilote de mentorat au féminin.

En 2015, 50 jeunes candidates en recherche d'emploi suivront une formation-orientation intensive de 3 mois dans le centre de formation Interface3. Elles développeront des compétences-clés (bureautique, néerlandais, gestion de projet), travailleront à la définition de leur projet professionnel et définiront un plan d'action à réaliser pour décrocher un emploi de qualité. Afin de les aider à mettre en œuvre leur plan d’action, Interfrace3 les coachera pendant les 21 mois qui suivront la formation.

Tout au long de ce parcours vers l'emploi chaque jeune femme sera encadrée par Interface3 et conseillée par une femme active en entreprise ou (pré)-retraitée qui jouera le rôle de Mentor. C'est pourquoi Interface3 lance actuellement le recrutement de ces femmes mentors. Le mentorat sera encadré par Interface3 grâce à une méthodologie (formation préalable pour les Mentors, kit du Mentor, calendrier des rencontres) avec pour objectif que la relation Mentor Mentorée se construise dans les meilleures conditions.

Pour en savoir plus sur cette belle initiative, à titre de potentielle mentor ou en tant que professionnel travaillant avec des femmes susceptibles d'être intéressées, consultez cette brochure explicative ou visionnez le webinar organisé le 16 février. N'hésitez pas à contacter Interface3 par téléphone au 02 219 15 10 ou via le formulaire en ligne, consultable ici.

Lire plus

22-09-2014 16:28:56
Devenez bénévole pour le Club de Jeunesse des Marolles à Bruxelles

Le Club de Jeunesse des Marolles à Bruxelles lance un appel à bénévoles pour l'aide aux devoirs et l'entretien de sa bibliothèque.

Le Club de Jeunesse et sa bibliothèque
Fondé il y a presque 60 ans, le Club de Jeunesse, action éducative ASBL est agréé en tant que Maison de Jeunes en Milieu Populaire. Les jeunes de 8 à 26 ans du quartier des Marolles y sont accueillis, tous les jours et durant toute l’année, sans discriminations aucunes. Ils y trouvent des activités ludiques, sportives, artistiques et culturelles aussi bien qu’un espace de rencontre et d’épanouissement. Toutes les actions socio-éducatives favorisent l’expression, l’émancipation et la prise de responsabilité des jeunes.
Dans cette optique, la bibliothèque et l’Ecole de Devoirs constituent un magnifique outil de travail dont les jeunes se saisissent au quotidien.

Les missions proposées :

Aide aux devoirs

Quoi : Accompagner les jeunes de 8 à 16 ans et/ou les étudiants de plus de 16 ans dans la réalisation de leurs travaux scolaires. Leurs transmettre une méthodologie de travail et les aider à trouver des réponses à leurs questions.
Quand : Lundi, mardi, jeudi, vendredi : Entre 16h et 18h30 pour les 8-16 ans. Entre19h et 21h pour les plus de 16 ans.
Où : Bibliothèque du Club de Jeunesse, rue des Tanneurs, 176 – 1000 Bruxelles.

Entretien de la Bibliothèque

Quoi : Préparer et ranger les livres, préparer des sources documentaires, participer aux tâches d’entretien général du la bibliothèque. Offrir aux jeunes une bibliothèque agréable, accueillante et entretenue.
Quand : Tous les jours en matinée ou début d’après-midi, selon vos disponibilités.
Où : Bibliothèque du Club de Jeunesse, rue des Tanneurs, 176 – 1000 Bruxelles.

Contact
Club de Jeunesse (Rue des tanneurs, 176 - 1000 Bruxelles)   
02/511.08.46 | clubdejeunesse@marolles.org

Lire plus

27-05-2014 15:54:08
Participez à des ateliers intergénérationnels, créatifs et pluridisciplinaires!

L'asbl Rivage-den Zaet est un service de santé mentale situé à Bruxelles.

Parmi ses activités, l'asbl a mis sur pied le projet Inter-âgir, un espace de recontre intergénérationel et multiculturel où seniors, adultes et enfants sont invités à partager leurs savoirs, leur envie d'exprimer et de mettre en cheminement des objectifs communs. Les rencontres se font dans le cadre d'ateliers créatifs et pluridisciplinaires. L'activité est destinée aux enfants de 6 à 12 ans et aux seniors à partir de 60 ans désireux de partager des activités d’apprentissage, langagières, manuelles, créatives, …

Si vous souhaitez en savoir plus ou participer à ces ateliers, consultez le document suivant et n'hésitez pas à contacter l'animatrice du projet Inter-âgir, Marion Kessler via mkessler@rivagedenzaet.com ou au 02 550 06 95.

Lire plus

09-04-2014 12:18:14
Lancement de la campagne "Penser plus tôt à plus tard - 50+ A vos projets!"

La Fondation Roi Baudouin vient de lancer sa campagne "Penser plus tôt à plus tard". Celle-ci vise à sensibiliser le grand public à l’idée qu’à 50 ans, il lui reste encore autant de temps pour les projets qu’à 25 ans. Elle vise aussi à stimuler le dialogue autour de la préparation de cette période de la vie, sans éviter les sujets parfois plus difficiles et en tenant compte de la diversité des situations de chacun.

Cette campagne s’appuie notamment sur la boîte "50 +, à vos projets !". Cet outil ludique aborde les six thématiques principales de la campagne : planifier la suite de sa carrière, s’assurer des ressources financières, gérer sa santé, penser à la fin de vie, rester actif et interactif et se loger autrement. Utilisée en famille ou entre amis, entre personnes du même âge ou de générations différentes, la boîte stimule la réflexion et le dialogue autour des projets. Elle permet de ‘penser plus tôt à plus tard’, sans dramatiser et de manière positive et constructive. Cette boîte peut être commandée auprès de la Fondation Roi Baudouin, via ce lien.

C'est dans ce cadre que la Fondation Roi Baudouin a publié le guide "Conseils pratiques pour planifier efficacement son "second projet de vie", librement téléchargeable ici.

Plus d'informations sur cette campagne en consultant le site www.avosprojets.be.

Lire plus

27-03-2014 14:14:40
DUO for a JOB recrute un responsable adminsitratif bénévole

DUO for a JOB organise du coaching intergénérationnel, mettant en contact des jeunes issus de l'immigration habitant Bruxelles avec des professionnels expérimentés à la (pré)retraite, pour les épauler dans leur recherche d'emploi.

L'asbl est actuellement à la recherche d'un responsable administratif bénévole.

En étroite collaboration avec l’administrateur délégué en charge de l’administration, le rôle de l’assistant administratif est de contribuer à la gestion de l’administration et de la comptabilité de l’association.

Principales responsabilités
a. Comptabilité
- Tenir la comptabilité de l’association à jour, conformément aux obligations légales :
- Suivi mensuel et écriture comptable des dépenses et recettes de l’association
- En collaboration avec les administrateurs délégués, responsable de la clôture comptable mensuelle et du reporting

b. Formations
- En collaboration avec les administrateurs délégués, en charge de l’organisation logistique des formations mensuelles : réservation locaux, préparation du matériel didactique, catering, etc.
- Assistance administrative des responsables pédagogiques lors des formations

c. Administration
- Suivi administratif de l’association : suivi fichiers employés et bénévoles, contrats, assurances, etc.
- Secrétariat : rédaction des PV de réunion, des mailings, etc.
- Responsable de l’archivage et du classement des documents.

Profil du candidat
• Bonnes compétences de gestion administrative et financière
• Notions en comptabilité souhaitée
• Maîtrise des outils bureautiques
• Bonne organisation de travail, autonomie et rigueur.
• Réelle motivation et intérêt à s’investir dans le domaine social
• Expérience de travail auprès d’une association appréciée

Ce que DUO for a JOB vous offre
• Vous intégrez une petite équipe d’un projet innovant, avec de nombreux challenges à relever
• Un travail de terrain, en contact avec de nombreux acteurs : réfugiés, professionnels à la retraite, associations, entreprises, pouvoirs publics, politiques, etc.
• Une création de poste au sein de l’association, que vous pourrez développer graduellement

Conditions
• Bénévole – une journée / semaine
• Date début : au plus vite
• Remboursement des frais professionnels et de transports

Pour postuler, contactez mlegrelle(a)duoforajob.be ou 02/203.02.31.

Lire plus

18-09-2013 11:18:06
Appel à projet du Fonds Princesse Mathilde : Relier les générations, une force créatrice

Le Prix Princesse Mathilde est octroyé chaque année afin de renforcer des initiatives qui accordent en Belgique une attention particulière aux plus vulnérables.

Cette année, le Fonds veut relier les générations, les plus jeunes et les anciens, partant de la conviction que ces deux générations ont beaucoup à s’apporter, l’une à l’autre, mais également à la société et aux différents défis devant lesquels celle-ci se trouve. Que ce soit au niveau du logement, du patrimoine ou encore des loisirs ou de l’emploi, ces générations, qui souvent se méconnaissent et vivent séparées, ont tout un potentiel à se partager pour le plus grand bénéfice de tous. Si l’âge devient un facteur d’exclusion, c’est la société tout entière qui s’appauvrit. Si par contre la différence en âge devient vecteur de mise en commun des forces de chaque âge, celles-ci essaiment…

C’est pourquoi, le Fonds a décidé de mettre cette année des initiatives en lumière qui rassemblent les deux générations visées au travers de projets où les savoirs de l’une sont échangés avec et renforcés par ceux de l’autre.

Pour qui?
L’appel s’adresse à toutes les organisations (maisons de repos, écoles, maisons de quartier, administrations communales…) qui ont mis en œuvre des projets dans la durée où personnes du troisième ou quatrième âge et jeunes se rencontrent autour d’un projet de co-création à définir. Chaque groupe ciblé, les jeunes et les moins jeunes, rassemblés autour d’un intérêt commun, a l’occasion de valoriser ses compétences, sagesses et connaissances (artistiques, scientifiques ou technologiques, expériences de vie, socio-professionnelles…) en les partageant avec l’autre. Ces rencontres doivent aboutir à un résultat concret et visible, créé ensemble.
Les projets de sensibilisation à la force de ce vivre ensemble sont également visés.

Soutien financier : 10 000€

Lancement de l’appel : 02/09/2013
Introduction des dossiers jusqu’au : 21/11/2013
Annonce de la sélection : 30/05/2014

Pour plus d'information pour déposer une candidature ou trouver une personne de contact, cliquez sur ce lien.

Lire plus

21-05-2013 15:48:09
Mix@ges

MIX@GES

Lors de l’année européenne 2012 du vieillissement actif et de la solidarité entre les générations, MIX@GES (projet européen) a brillamment mis en avant le dialogue entre les générations avec ses créations médiatiques innovantes réalisées lors d'atelier intergénérationnel à l'adresse de jeunes de 14 à 25 ans et d'aînés de 50 ans et + venant de Belgique, d’Allemagne, d’Autriche, d’Ecosse et de Slovénie.

Entr'âges, partenaire de ce projet, a mis sur pied, en collaboration avec la Plateforme pour le Service Citoyen, un premier atelier vidéo intergénérationnel durant lesquels de jeunes adultes et des résidents de maison de repos ont appris à utiliser un iPod pour se filmer.

Retrouvez la vidéo ICI

Les autres pays participants ont mis en place divers projets tels que : des audioguides pour musées, des blogs vidéos, des performances de tagtool ou encore des photographies numériques... 

Retrouvez ces créations sur le site web du projet : www.mixages.eu

La conférence de clôture de ce magnifique projet s'est déroulée à Ljubljana (Slovénie) en ce mois de mai 2013.

Les partenaires du consortium Mix@ges en ont publié le livre (en anglais) "The Mix@ges Experience", compilant des informations sur l'ensemble des ateliers organisés lors de l'année écoulée. A consulter en ligne ici.

LES PARTENAIRES

~ Entr’âges, Bruxelles (Belgique)
~ IBK – Institut für Bildung und Kultur, Remscheid (Allemagne)
~ KulturKontakt Austria, Vienna (Autriche)
~ University of Strathclyde with the Scottish Centre for Intergenerational Practice, Glasgow (Ecosse)
~ ZDUS – Zveza društev upokojencev Slovenije, Ljubljana (Slovénie)

Source: www.entrages.be

 

Lire plus

21-02-2012 12:25:59
Parution du guide "Les volontaires, acteurs essentiels des écoles de devoirs".

Vous désirez vous engager dans une initiative enrichissante, solidaire et citoyenne ?
Le guide « Les volontaires, acteurs essentiels des écoles de devoirs » vient de paraître.
Il est à votre disposition !   Ce guide, élaboré par l’ONE en collaboration avec des représentants de tous les secteurs concernés, a pour objectif d’informer et de guider les personnes intéressées par le volontariat en école de devoirs. Vous y trouverez une myriade d’informations utiles et de témoignages, ainsi que tous les aspects pratiques, administratifs et juridiques de la fonction.   Qu’est-ce qu’une école de devoirs ?
C’est un lieu d’accueil, d’écoute et de convivialité qui fait le lien entre l’école et le milieu de vie de l’enfant. Il fonctionne en dehors des heures scolaires, avec l’appui d’une équipe éducative qualifiée. Celle-ci développe des activités de soutien scolaire et d’animation des enfants. L’école de devoirs contribue ainsi à leur éducation et à leur épanouissement.   Les écoles de devoirs recherchent des volontaires !
Les volontaires tiennent un rôle particulièrement important dans les écoles de devoirs. Ils en constituent les acteurs essentiels, tant au niveau de l’animation que du support administratif. Les EDD recherchent donc en permanence de nouveaux volontaires.   Des volontaires, pour quoi faire ?   Animateur volontaire en école de devoirs   L’animateur en école de devoirs met en place les conditions adéquates pour que les enfants et les jeunes puissent maîtriser leurs apprentissages scolaires, acquérir leur autonomie et développer leur ouverture culturelle, créative, sportive et ludique.
Il instaure autour de l’enfant et de sa famille un climat de confiance, tout en veillant au respect des limites de sa mission, dans le respect des règles de déontologie et d’éthique.   Support administratif volontaire pour les écoles de devoirs   Le volontaire offre un support administratif à l’école de devoirs, notamment au niveau de la  gestion des dossiers concernant les demandes de reconnaissance et de subventions et ce, là aussi, dans le plus strict respect des règles de déontologie et d’éthique.   Envie de devenir volontaire ou d’en savoir plus avant de vous décider ?   Procurez-vous le guide « Les volontaires, acteurs essentiels des écoles de devoirs ».   - Disponible sur demande auprès du Service Ecoles de devoirs de l’ONE
E-mail : accueil-edd@one.be
Tél. : 02/542.12.47  -  02/542.14.49 ou 65   - Téléchargeable ici sur le site web de l’ONE.
Lire plus

05-12-2011 15:54:31
Rencontres improbables

LE SAS, L’AUTRE « LIEU » &LE CENTRE CULTUREL D’EVERE

vous invitent aux

Rencontres improbables

Entre le social, la santé (mentale), l’éducation permanente et la culture

Au Centre culturel d'Evere

Jeudi 8 et vendredi 9 décembre 2011

 

À l’heure où les mots transversalité, multidisciplinarité, réseau, inter-secteur font une apparition très remarquée (ou plutôt un retour en force?) dans les discours de nos décideurs politiques, il est paradoxalement bien malaisé de cerner ce que ce jargon recouvre : font-ils juste partie des mots-clés standards du discours politique actuel?  En quoi différents secteurs auraient-ils véritablement intérêt à travailler ensemble? Comment faire émerger de nouvelles synergies sans nuire aux missions des associations qui les portent?

Lors de ces deux journées de réflexion, il est question de réunir 5 secteurs de l’action publique (Santé, Santé mentale, Culture, Aide sociale, Education permanente) afin de discuter des conditions favorables à l'amorce, l’établissement ou la consolidation de liens inédits.

Lire plus

09-05-2011 12:05:45
Appel à projets visant à stimuler le dialogue intergénérationnel auprès d’asbl et d’associations d’étudiants

Cette année, la Belgacom Foundation soutiendra des projets visant à stimuler le dialogue intergénérationnel. L'appel est ouvert aux asbl et aux associations d'étudiants. Introduisez votre candidature jusqu'au 31 mai 2011. 

Quelques exemples de projets qui pourraient rentrer en ligne de compte : - Des adolescents initiant des seniors aux technologies de l'information et de la communication
- Des seniors organisant une école de devoirs pour enfants défavorisés
- Sensibiliser les enfants aux économies d'énergie et les inciter à partager leurs expériences et leurs connaissances avec leurs grands-parents.
  Une attention particulière sera portée aux initiatives innovantes mettant en oeuvre les technologies de l'information et de la communication, sans que cela constitue un critère de sélection exclusif.
Critères de sélection :
Pour être retenu, votre projet doit répondre aux critères suivants : Le projet est soumis par une asbl ou une association d'étudiants. Votre projet s'inscrit dans la thématique retenue cette année. Votre association est reconnue, régie par le droit belge (pour les asbl uniquement) et dispose d'un compte bancaire belge. Votre projet est une nouvelle initiative de votre asbl. Votre projet sera réalisé en Belgique. Votre projet est d'intérêt commun et non-commercial. Votre projet n'a pas de lien avec une idéologie politique ou un parti. Votre projet ne peut présenter aucune dimension raciste ou extrémiste ni contrevenir à la législation belge. Votre projet sera réalisé dans un délai maximum de 2 ans après la remise des prix. Votre projet doit être clairement décrit avec un budget précis. Votre projet doit disposer d'objectifs clairs (mesurables et vérifiables). Une association ne peut se voir allouer un budget de la Belgacom Foundation qu'une fois par an. Les travaux d'infrastructure ne sont pas pris en considération. L'achat de matériel destiné à permettre l'expansion des activités de l'association entre, par contre, en ligne de compte. L'aide financière octroyée par la Belgacom Foundation ne peut être utilisée que dans le cadre du projet et ne peut servir à verser des salaires ou à fournir d'autres formes de soutien structurel.
Prix
Une somme de 450.000 EUR sera répartie sur une quarantaine de projets.
Calendrier de l'appel à projets Soumission des projets : du 4 avril 2011 au 31 mai 2011.
Remise des prix : début octobre 2011   L'appel à projets est consultable ici. Le dossier de candidature à remplir en ligne. A lire ici, le communiqué de presse.
Lire plus

31-01-2011 15:37:17
Appel à projets : Volontariat pour Seniors

Cet appel à projets a pour objectif d'encourager et valoriser les seniors actifs dans la vie sociale, culturelle ou familiale à Bruxelles

Contenu
Les séniors aujourd’hui sont plus actifs dans la vie sociale, culturelle et économique.
Ils disposent de plus de temps libre et nombre d’entre eux souhaitent continuer à participer de façon active dans la société après leur départ à la retraite ou à la prépension.
De nombreux besoins sociaux restent sans réponse dans le secteur associatif, culturel ou sportif ou encore auprès des familles. Il suffit de songer à des exemples comme la remédiation scolaire, l’accompagnement de malades ou de personnes plus âgées, l’aide aux personnes handicapées,  l’entrainement sportif des jeunes,  l’aide aux familles en difficulté, les activités intergénérationnelles, les activités artistiques ou culturelles, et toutes ces petites solidarités quotidiennes essentielles pour recréer du lien social au niveau local.
En complémentarité avec les mécanismes de solidarités publics,  les séniors volontaires sont un maillon important dans les solidarités informelles et la cohésion sociale.
Ce potentiel immense mérite d’être mieux encouragé et valorisé, il faut aider ceux qui décident de donner de leur temps aux autres et choisissent ainsi de rester impliqués et solidaires.
L’année 2011 est l’année européenne du volontariat.
Cet appel à projets veut encourager l’engagement actif des séniors volontaires.
Il est lancé à l’initiative d’Emir Kir, Membre du Collège chargé de l’Action sociale, de la Famille et de la Culture de la Commission Communautaire française.
Il s’adresse aux associations et institutions bruxelloises qui recourent au volontariat de séniors.
 

Public cible
Les associations ou fondations, les institutions qui sont actives dans le domaine social, culturel ou familial à Bruxelles et qui ont recours à un réseau de volontaires
 

Timing
Lancement de l'appel: 15/01/2011
Date limite d'introduction des dossiers: 15/03/2011
Annonce de la sélection par un jury indépendant: 16/05/2011
 

Critères de sélection
Les projets doivent répondre avec le plus de pertinence aux critères suivants :

Le projet est réaliste et les objectifs et le budget sont clairement formulés Le promoteur du projet dispose d’un réseau de volontaires Le projet a pour objectif de renforcer un réseau de volontaires ou d’assurer une meilleure formation pour ceux-ci Le budget couvre des frais directement liés aux volontaires : frais de formation,  indemnités forfaitaires ou frais réels conformément à la loi sur le volontariat,  assurances, … Les frais de coordination ou les frais administratifs ne dépassent pas 25 % du subside demandé Le projet développe des activités à caractère social ou culturel à Bruxelles destinées à d’autres séniors, à des familles, ou à d’autres générations dans des activités intergénérationnelles Le projet se déroule en partenariat avec d’autres associations L’impact du projet est clairement défini

Soutien financier

de 500€ à 5000€
 

Documents et Formulaires : Fondation Roi Baudouin

Contact pour des informations spécifiques : Jean-Pierre Goor  02/549 02 29

Lire plus

29-09-2010 11:30:22
Appel à projets : Ecoles de devoirs

Redonner aux enfants défavorisés l’envie de continuer d’apprendre à l’école et de participer à la vie en société.

Le Groupe ING a créé au sein de la Fondation Roi Baudouin un fonds d'entreprise nommé 'Fonds de Mécénat d'ING en Belgique'. Le Fonds souhaite s’investir dans des activités sociétales, en soutenant des projets divers qui reflètent l’intérêt des sociétés du Groupe ING actives en Belgique pour des publics et des services multiples.
 

L'objectif de cet appel à projets : Soutien aux écoles de devoirs établies en Belgique pour accueillir et encadrer des enfants défavorisés de 6 à 12 ans afin de les aider à s’épanouir sur les plans scolaire, personnel et social, compte tenu des spécificités de leur milieu de vie.

Public cible:
Les associations et les pouvoirs publics qui rendent les services d’une école de devoirs et qui participent aux activités destinées à améliorer les pratiques professionnelles dans les écoles de devoirs (formations, séances d’information, forums d’échange, concertations,…).
Les écoles de devoirs déjà reconnues par l’O.N.E. dans le cadre du décret de la Communauté française peuvent participer à cet appel à projets.

Timing :
Lancement de l'appel: 13/09/2010
Date limite d'introduction des dossiers: 10/01/2011

Plus d'info et le dossier de candidature cliquer ici

Lire plus

27-07-2010 16:02:42
Semaine Bleue 2010 : A tout âge : acteurs, proches et solidaires

Du 18 et 24 octobre en France, la Semaine National des Retraités et Personnes Ageées, appelée Semaine Bleues, est un moment privilégié de la vie associative.

Cet évènement vise à informer et sensibiliser l'opinion publique sur la contribution des retraités à la vie économique, sociale et culturelle, sur les préoccupations et difficultés rencontrées par les personnes âgées, sur les réalisations et projets des associations.
Partout en France, des manifestations locales sont organisées pour illustrer le thème retenu. Chaque année, un concours prime les meilleurs programmes.

Toutes les information sur http://www.semaine-bleue.org/index.htm

Lire plus

01-07-2010 09:16:14
5 maisons intergenerationnelles à Herstal

Après la ville de Liège, c'est la commune d'Herstal qui se dote de maisons intergénérationnelles.

Les cinq nouvelles maisons intergénérationelles de Herstal ont été inaugurée ce samedi 12 juin. Leur développement s'inscrit dans le Plan de cohésion sociale, projet financé par la Région wallonne et qui a notamment pour ambition de recréer du lien social interculturel ainsi que de répondre aux besoins exprimés par la population.

L'objectif de ces Maisons intergénérationnelles est de changer le regard porté sur les relations entre les générations, en vue de faciliter l'entraide et l'échange entre les âges, mais également de préserver la notion de respect entre les différentes tranches d'âges.

Créer des liens entre les habitants

L'idée principale est de faire des Maisons intergénérationnelles des lieux créateurs de liens entre les habitants du quartier de toute culture par la mise en place d'activités récurrentes (ateliers créatifs et sportifs).

Au sein de ces Maisons, une aide sociale concrète sera également offerte aux habitants du quartier grâce aux permanences qui s'y dérouleront et qui auront pour but de permettre à tous les citoyens confrontés à une problématique relevant du domaine de la santé, du logement ou de l'insertion socioprofessionnelle d'obtenir des informations, un accompagnement administratif ou une orientation vers les services compétentes.

Pour plus d'information consulter télécharger la brochure (vous la trouverez à droite de cet article "doc(s) joints(s)")

Source : passe-partout

Lire plus

17-05-2010 13:25:06
AGE demande que les politiques familiales prennent davantage en compte le rôle joué par les personnes âgées et leurs besoins afin de répondre au défi démographique et promouvoir une plus grande coopération et solidarité entre les générations

Dans le cadre de la journée internationale des familles du 15 mai, AGE Platform Europe réclame que le rôle joué par les personnes âgées et leurs besoins au sein de la famille soient davantage pris en compte dans le contexte du changement démographique et la promotion de la solidarité intergénérationnelle. Le rôle particuliers joué par les générations plus âgées dans la famille en matière de soutien aux plus jeunes, notamment, entre autres, les soins apportés aux enfants et l’assistance pratique et financière, n’est pas suffisamment mis en évidence. Il en va de même pour les besoins des personnes âgées en termes de politiques familiales et de politiques de l’emploi. La crise économique renforce ce constat car, alors que l’Europe devra faire en sorte de garder les travailleurs actifs plus longtemps, ni les politiques familiales ni celles de l’emploi ne prennent en compte ou ne soutiennent le rôle que les personnes âgées peuvent jouer au sein de la famille. Elles ne s’intéressent pas davantage aux besoins des familles dont certains membres sont plus âgés.

  AGE demande aux autorités publiques à tous les niveaux d’élaborer et de mettre en application des politiques et des programmes qui prennent en compte la structure familiale, son évolution et sa diversité, ainsi que les distances géographiques qui peuvent empêcher les membres d’une famille, quelque soit leur âge, de porter soutien et assistance à des parents en perte d’autonomie. Des mesures plus appropriées sont nécessaires pour permettre de concilier la vie professionnelle et la vie familiale, dans le cadre une approche intégrée qui comprend des soins et services à l’enfance et au grand âge accessibles et de qualité, et l’octroi de congés payés aux soignants informels qui s’occupent d’un parent en perte d’autonomie (d’un enfant, d’un parent souffrant de handicap ou d’une personne âgée dépendante).   AGE pense que l’Alliance européenne des familles a dans l’avenir un rôle clé à jouer au niveau politique, étant donné que les politiques familiales sont actuellement développées de manière inégales au sein de l’Union européenne et qu’elles s’adressent avant tout aux parents de jeunes enfants. Elle devrait adopter une vision plus large de la famille et répondre aux besoins des familles en matière de soins aux personnes âgées en perte d’autonomie et de relations intergénérationnelles. Bien que la famille reste le lieu privilégié de l’expression de la solidarité entre les générations dans la plupart des états membres, les politiques sociales ne sont pas adaptées aux familles d’aujourd’hui et peu de politiques reconnaissent et soutiennent le rôle joué par les familles en termes de solidarité intergénérationnelle. Celle-ci est considérée comme allant de soi et relevant du domaine de la vie privée.   Il est dès lors urgent de repenser les politiques familiales afin de mieux répondre aux besoins des familles, dans leur diversité, en visant une participation plus équilibrée des hommes et des femmes et des différentes générations. Une meilleure prise de conscience et compréhension du rôle essentiel joué par les personnes âgées en tant que grand parents et de leur contribution importante au sein de la famille est également nécessaire.   Pour plus d’informations :   Lire la contribution d’AGE à la consultation des parties prenantes sur l’Alliance européenne des familles (en anglais) cliquer ici   Publication de la coalition d’ONG qui mène une campagne pour la désignation de l’Année européenne du vieillissement actif et de la solidarité entre les générations en 2012 : « La solidarité entre les générations : la voie vers l’avenir »  
Lire plus

22-02-2010 14:49:26
La simplicité volontaire, on en parle beaucoup ! Qu’est-ce ?

Certains seniors d’Ages & Transmissions se sont lancés dans l’aventure de la simplicité volontaire.

La simplicité volontaire, on en parle beaucoup ! Qu’est-ce ?

Une mode de vie alternatif, simpliste, volontaire … vraiment volontaire ?  Pour quelques bobos privilégiés occidentaux ou pour tous ? Une remise en cause du "système", de notre "imaginaire colonisé" ? ou une pure utopie ?
 

Et vous, quel que soit votre âge, qu’en pensez-vous ?

Lisez l’un ou l’autre témoignage ci-dessous et répondez-y ! sur le site www.agesettransmissions.be onglet magusine Vous pouvez également envoyer votre propre témoignage ou vos réflexions par mail à agesettransmissions[at]belgacom.net ; ils seront mis en ligne.   Témoignage d’Andrée V. autour de la simplicité volontaire} Réflexions de Jean P. autour de la simplicité volontaire Témoignage d’Inès D. autour de la simplicité volontaire Témoignage de Sylvie autour de sa démarche de « Simplicité Volontaire Témoignage personnel autour de la simplicité volontaire par Michèle   En savoir plus sur :  La simplicité volontaire
Croissance ou décroissance
La démarche de SV au sein d’Ages & Transmissions
Comment nous avons eu l’idée de constituer un atelier de SV   L’atelier de SV au sein d’A&T
Lire plus

10-11-2009 10:31:53
je participe.be , le carrefour de la citoyenneté locale

Comment encourager la citoyenneté locale active en Belgique francophone?

La Fondation Roi Baudouin et la Région wallonne utilisent les nouvelles technologies en créant le site internet jeparticipe.be. Ce site poursuit trois objectifs :

Informer le public sur les réalités de la démocratie participative et les modes de participation existants en Belgique francophone Encourager et aider les citoyens "ordinaires" à s'impliquer concrètement dans la vie locale au travers de projets collectifs d'intérêt général. Valoriser les initiatives locales positives, leurs initiateurs et stimuler les synergies et les échanges d'expériences susceptibles de les renforcer.

 Le Réseau Courants d'Ages est repris comme organisme ressource et aidera les citoyens désireux d'intervenir dans la vie locale et de renforcer les liens entre les générations

Actuellement, un concours est organisé sur le site en vue d'encourager le partage de bonnes pratiques via leur diffusion sur le site. Votre initiative locale dynamise la vie de votre quartier ou village? Partager votre expérience sur www.jeparticipe.be et recevez 500€ pour son développement futur.  

Lire plus

30-10-2009 15:12:06
Le forum d'intergenerations.be est ouvert !

 Bienvenue sur le forum d’intergenerations.be !  

Le forum d'intergénérations est ouvert !
Vous avez des questions, des réponses, des annonces, des découvertes, des coups de cœur… ? C’est l'endroit idéal pour partager vos expériences, vos interrogations et vos bons tuyaux !

A qui s'adresse le forum d'intergénérations ?
Le forum s'adresse à toute personne curieuse ou intéressée par le domaine de l'intergénération. Que vous soyez actif, étudiant, retraité, membre d’une association, d’une école, d’une entreprise ou d’un organisme d'Etat, vous trouverez votre place sur notre plate-forme !

L'inscription ne prend que quelques secondes !
Notre équipe est là pour assurer le bon fonctionnement et la cohérence des interventions. Nous tenterons de répondre à un maximum de vos questions, mais nous comptons aussi sur votre participation.
Plus de 180 associations ou organismes divers sont déjà représentés sur notre plate-forme, notre base de données s’agrandit de jour en jour.
Votre participation contribuera à relever le défi que nous poursuivons, celui de créer un espace de partage d'expériences afin de renforcer la solidarité, l'entraide et le désir de coopération entre les générations dans le but de construire la société de demain tous ensemble.

L'équipe d'intergénérations
www.intergenerations.be / info@courantsdages.be

 

 


 

Lire plus

28-07-2009 10:56:41
LEARNING IN LATER LIFE-GENERATIONAL COOPERATION

Grundtvig organise un projet de séminaire / formation sur les questions liées au vieillissement des populations.  

Celui-ci  aura lieu du 5 au 9 mai 2010 à Chypres. Les interventions, débats et échanges se dérouleront en anglais .

Il réunit comme objectifs :

introduction et sensibilisation à la notion de vieillissement. développer la communication et les compétences interculturelles et intergénérationnelles. travailler avec des groupes d’âges spécifiques et ses propres méthodes. échanger de bonnes pratiques entre les professionnels de terrain. Les inscriptions se clôturent le 15 janvier 2010. Le coût total de ce séminaire est de 900 euros (500 euros pour le séminaire/formation et 400 euros pour le logement et les repas). Le nombre maximum de participants est de 38.   Votre participation nécessite un accord de l’Agence Education formation Europe.   Le document en attaché vous apporte plus de détails, d’informations ainsi que les organismes et personnes de contact.  
Lire plus

02-07-2009 15:17:51
Biennale 2010 de l'Intergénération

L’association Accordages lance sa seconde Biennale de l’Intergénération.  

Le but est de faire découvrir, mettre en valeur et diffuser les meilleures initiatives Intergénérationnelles afin de leur donner plus d’ampleur

Une enquête sur le repérage des actions intergénérationnelles est en ce moment en cours jusqu’au 30 septembre 2009.

Le forum aura lieu à Paris en octobre 2010.

Quant aux résultats de l’enquête, ils inspireront la création d’un projet expérimental.

Accordages voudrait étendre la biennale, via l'enquête dans un premier temps, à quelques actions européennes qui seront présentées lors du forum.

 

Vous êtes intéressés pour participer à l’enquête ?  

Infos : http://biennale.accordages.com/2010/

 

Source: Accordages

Site web : www.accordages.com

 

 

Lire plus

01-07-2009 12:00:17
Année européenne sur le vieillissement actif et la solidarité intergénérationnelle

La Plate-forme AGE soutient activement que 2012 soit déclarée Année européenne sur le vieillissement actif et la solidarité intergénérationnelle.

 

La commission ouvre jusqu’au 31 juillet une consultation sur cette proposition.

http://ec.europa.eu/social/main.jsp?catId=699&langId=en&consultId=1&visib=0&furtherConsult=yes

  

Cette consultation est l’occasion pour tous d’exprimer son sentiment sur la solidarité entre les générations en europe.

Le document de la commission est disponible en français sur le site de la plate-forme AGE.

 

AGE - the European Older People's Platform
www.age-platform.org

 

 

Lire plus

18-05-2009 15:50:11
Académie Citoyenne

L'actualité vous interpelle? Les discours de rejet vous dérangent? Vous voulez participer à la construction d'une société ouverte et tolérante? alors l'Académie Citoyenne est pour vous.

Le projet Académie Citoyenne est la suite du projet Démocratie et Courage lancé depuis  3 ans par la CNAPD (Coordination Nationale d'Action pour la Paix et la Démocratie), le MRAX (Mouvement contre le Racisme, l'Antisémitisme et la Xénophobie) et Oxfam-Solidarité. Ensemble, ils proposent des modules de formation pour devenir animateur citoyen et des animations sur différentes thématique.

Depuis le début du projet, les organisateurs souhaitent élargir le public cible à tous les âges, persuadés que la dimension intergénérationnelle est une immense richesse supplémentaire au projet. Les modules de formation sont accessible à partir de 18 ans donc n'hésitez pas à vous inscrire favoriser le débat citoyens entre les âges.

Plus d'information : CNAPD Julie Fontaine 02/640.52.62 julie.fontaine[at]cnapd.be 

Lire plus

07-05-2009 09:35:40
Mix âges à Angers

Angers : une ville en action autour d'un projet commun "le vivre ensemble"

A travers le festival Mix âges, la ville française d'Angers encourage les initiatives solidaires, soutient et développe une dynamique de réseau autour de la rencontre des âges et accompagne le volontariat des Angevins retraités ou en cessation d'activité. Ce festival est un temps d'information, de formation, de réflexion et de conception partagée avec les différents acteurs de terrain de la Ville. Cette année, du 27 mai au 3 juin, Angers vous propose un festival de mixité des âges et des arts, de l’art de transmettre avec passion. La ville vous invite à découvrir, à partager et à vivre leur action en toute convivialité. Le programme complet dans le document joint à l’article.       Informations complémentaires: Ville d'Angers - Centre Communal d'Action Sociale - Service Animation et Vie Sociale - Espace Welcome 4 place Maurice-Sailland - BP 90521 - 49105 Angers Cedex 02 Tel: +33 2 41 23 13 31 - email: espace.welcome@ville.angers.fr
Lire plus

17-03-2009 12:09:39
Les Réseaux d'Echanges de Savoirs, ça se développe!

A un moment où chacun ressent les effets de la crise et de la baisse du pouvoir d'achat, certains ont trouvé des moyens alternatifs pour réaliser leurs envies. Comment ? Grâce aux Réseaux d’Echanges de Savoirs

Le principe de base : chacun a des savoirs à transmettre ! Ces Réseaux    proposent d’échanger  ces savoirs et mettent en relations les personnes qui veulent acquérir un savoir avec celles qui proposent de les transmettre. Par exemple : Marie apprend l’anglais à Judith et Tarek. Joseph s’initie à l’informatique avec Jonathan, qui reçoit, lui, des cours de cuisine de Judith. Lors de son inscription la personne demande un savoir (quel qu'il soit) et offre d'en transmettre un qu'il possède. Ensuite l'équipe d'animation met en relation les différents adhérant. Bien que chaque Réseaux ait son propre fonctionnement et ses propres règles, les grands principes de ces Réseaux sont la gratuité, l'ouverture et la pluralité, la confiance en soi et la valorisation des personnes.     Pour plus d’information que le principe des Réseaux d’Echanges de Savoirs, téléchargez le document joint à l’article ou contactez un des réseaux que nous avons repérés.   A Bruxelles: Le Méridien : rue du Méridien, 68 1210 Bruxelles 02/209 63 91 respaulina@hotmail.com Solsares bld Léopold II, 100 1080 Molenbeek-st- Jean 02/514 54 66 res@solidarite-savoir.be www.solidarite-savoir.be RES La Boussole : rue Henri Werri 81 1090 Jette 02/420 48 67 julie.boussole@skynet.be RES 59: rue de Chambéry 24 1040 Etterbeek 02/649 15 98 michel.bastin@mail.be RES Entrelacs : Place de l'Eglise, 15 1082 Berchem-St-Agathe 02/469 65 50 ariane.fouquet@swing.bewww.lefourquet.be     En Wallonie: RES Ottignies : av. des Combattants 41 1340 Ottignies 010/42 13 01 echangesdesavoirs_ccolln@yahoo.fr RES Mangrove: route de Gembloux 48 5002 Namur 081/7 01 31 contact@laicite.com RES Source : rue Zénobe Gramme 35 6700  Arlon 063/22 64 14 RES d'Outremeuse : rue Puits-en-sock 6 4020 Liège 04/342 57 76 Banques communautaires du temps (Ligue des famille) : Espace Relais Familles, rue Tienne à deux Vallées 1400 Nivelles 0476/35 22 25 ligue.fam.nivelles@scarlet.be
Lire plus